les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Artiste peintre et sculptrice, elle accède à la notoriété par sa liaison avec la tragédienne Sarah Bernhardt. Ses nombreuses peintures mondaines font partie de son œuvre abondante et variée.

télécharger cet article

 

Louise Catherine Léonie Abbéma

Née le 30 octobre 1853 à 16h (4h de relevée) à Etampes Essonne 91
Selon acte n°198 AD91 en ligne – vue 91/108 – 4 E81212 – 1852-1853

Décédée le 29 juillet 1927 à Paris

 

 

 

Née d’un milieu aisé, elle est une enfant choyée…

Son œuvre artistique est abondante et variée

Elle est une dame de feu douée pour la mise en scène…

 

 

Née d’un milieu aisé, elle est une enfant choyée…

Fille unique du vicomte Abbéma, chef de gare à Etampes et administrateur de la compagnie du Chemin de Fer de Paris à Orléans, elle est choyée par ses parents.

Intéressée très tôt par le dessin, elle est l’élève de peintres comme Charles Chaplin, Jean-Jacques Henner et Carolus-Duran.

Le portrait qu’elle fait en 1875 de son amante Sarah Bernhardt lui ouvre la porte de la notoriété, et de son côté, la tragédienne sculpte dans le marbre un buste de Louise Abbéma en 1878. Leur longue liaison semble avoir été bien acceptée par la société bon enfant de l’époque.

Est-ce inspirée par l’art de la fabulation chère à Sarah Bernhardt que Louise fait longtemps croire qu’elle est née cinq ans plus tard en 1858 ?

 


Portrait de Sarah Bernhardt par Louise Abbéma

 

 


Affiche publicitaire réalisée par Louise Abbéma

 

Son œuvre artistique est abondante et variée

Jusqu’en 1926, elle expose régulièrement au Salon des artistes français – évènement artistique annuel -. En 1893, elle figure dans la délégation de femmes françaises artistes présentées à l’Exposition universelle de Chicago.

Outre de nombreux portraits dont celui du vicomte Ferdinand de Lesseps, Louise peint quantité de panneaux décoratifs avec une préférence pour le thème floral. A Paris, certains de ces panneaux couvrent les murs de mairies d’arrondissement.

Elle fournit aussi des dessins pour plusieurs revues telles que la Gazette des Beaux-arts et l’Art.

Qualifiée de peintre mondaine, elle fait partie des artistes qui fréquentent le salon de Madeleine Lemaire.

L’œuvre de Louise Abbéma est abondante et variée tant par la technique utilisée, les sujets traités que les divers supports de peinture.

 

 

 

Elle est une dame de feu douée pour la mise en scène…

Dame de feu dotée d’une autorité naturelle et d’une force morale à toute épreuve… Louise est une conquérante qui sait mettre en scène son art.

Curieuse de tout, intuitive et ingénieuse, elle a le coup d’œil sûr et la main très habile pour restituer une réalité qu’elle perçoit d’emblée.

Elle s’attaque à tous les styles, et les travaux de grande ampleur sont à sa mesure. C’est ainsi qu’elle réalise de nombreux panneaux décoratifs notamment pour décorer des mairies.  

A propos de la liaison de Louise Abbéma avec Sarah Bernhardt, on peut dire que ces deux dames Scorpion ont assez de ressemblances pour se comprendre, se respecter et assez de complémentarités pour s’enrichir mutuellement. La notoriété acquise grâce à la tragédienne nourrit sa fierté personnelle.

A l’aise dans la vie mondaine, elle sait en relater les scènes et les personnages avec un art incomparable de la mise en scène qui valorise son sujet.

 

 

Sources documentaires : http://www.corpusetampois.com/cae-19-abbema.html et Wikipédia

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page