les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il voit la vie en « verre » et participe au renouveau du vitrail français dans les années 1920.
Maître-verrier, il s’illustre dans une quarantaine d’édifices sacrés ou profanes.

 

télécharger cet article

 

Louis BARILLET

Né le 13 février 1880 à 21h à Alençon Orne 61
Selon acte n°29 AD61 en ligne 3NUMCEC1/3 E 2 – vue 11/104

 Décédé le 11 décembre 1948 à Clamart Hauts-de-Seine 92

 

 

Il repense l’art du vitrail…

Un langage pur, sans effet décoratif…

Un Prométhée du vitrail !

 

 

Il repense l’art du vitrail…

Ce fils de boulanger, né dans une famille catholique, fait des études de peinture à l’École des Beaux-arts de Paris.

Après avoir été créateur de médailles et peintre, il débute dans le verre en 1912 et réalise alors son 1er vitrail religieux.

Son travail qui repense l’art du vitrail séduit des architectes comme Robert Mallet-Stevens ou Paul Rouvière.

Il travaille avec Jacques Le Chevallier, verrier-vitrailliste parisien, puis avec le maître verrier belge Théo Hanssen. Pendant les années 1920, tous trois participent au renouveau du vitrail français.

Louis Barillet ouvre son 1er atelier en 1919 puis un second en 1932.

 


''Histoire de Psychée'', vitrail dans l'atelier Louis Barillet à Paris

 

Un langage pur, sans effet décoratif…

C’est l’apogée de sa fructueuse collaboration avec l’architecte Mallet-Stevens qui voit le verre comme une paroi lumineuse ou un tableau lumineux au travers de vitraux géométriques.

Ainsi, Louis Barillet s’adonne à un langage plus pur, sans effet décoratif.

Acteur talentueux et influent du petit monde de la « modernité » d’alors, Louis Barillet réalise d’illustres commandes dont les frères Martel, Paul Poiret, l'Aga Khan…

Le style de Louis Barillet qui s’exprime en pleine période Art déco en adopte l’esprit de renouveau artistique. Il utilise des verres industriels prismatiques, imprimés ou opaques auxquels s’associent des verres gris, noirs et des miroirs.

Sa maison-atelier à Paris square Vergennes est conçue par l’architecte Robert Mallet-Stevens.

Ses vitraux décorent plus d’une quarantaine d’édifices à travers la France dont les deux tiers sont religieux.

Son fils Jean continue la tradition paternelle.

 


Mairie annexe du 14e arrondissement de Paris (France) : grande verrière de la salle des fêtes, signée de Louis Barillet

 


Maison-atelier de Barillet à Paris rue Vergenne conçue par Mallet-Stevens

 

 

Un Prométhée du vitrail !

Pratiquer un art rénové à travers la matière dure du métal ou du verre, voilà le talent inné de cet artiste !

C’est ce que lui permet son ascendant artistique Balance conjugué au Verseau et au Capricorne (Vénus/Capricorne) amateur de roche solide et rude.

Le verre issu de la matière terrestre lui permet cette élévation sublimée par l’art qu’il soit profane ou religieux.

Il lui faut s’exprimer dans la tension du travail du verre et du métal où le feu intense transforme la matière dure pour obtenir une nouvelle matière lumineuse, mais épurée et sans artifice (Saturne/Lune/Bélier).

 

Hommage à ce Prométhée du verre qui donne à voir l’avant-garde du vitrail !

 

 


Logiciel Auréas Astro PC Paris

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page