les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Voici un homme qui compte tant dans l’histoire de la finance qu’il est considéré comme l’un des fondateurs de la comptabilité. Personnage maintenant oublié, son nom est devenu commun.

télécharger cet article

François Bertrand BARRÊME

Né le 7 juillet 1638 à Tarascon Bouches-du-Rhône
Source : Bibliothèque Nationale de France via Wikipédia

Décédé en 1703 à Paris

 

 

 

Quand on parle de « barême », nul ne songe que derrière ce nom commun, il y a le patronyme d’un mathématicien, hors du commun.

Lors de ses activités de négoce en Italie, Monsieur Barrême a pu affiner ses méthodes de comptage. Il a perçu sans doute aussi la nécessité d’éviter les fastidieux calculs en matière d’argent et de tenir les livres de compte.

C’est pourquoi, il s’installe alors à Paris et donne des leçons de tenue de livres. Sa réputation est telle qu’il devient le protégé de Jean-Baptiste Colbert qui est alors contrôleur général des finances du Roi Soleil.

Puis, il est nommé expert pour les comptes de la « chambre des comptes » de Paris et arithméticien ordinaire du Roi.

Préoccupé par la nécessité d’aider à compter ceux qui font du commerce, il publie des ouvrages de tables mathématiques pratiques afin de simplifier la gestion des finances.

Son « Livre nécessaire » est très souvent réédité et devient plus tard le « Barême universel ».

Il est l’un des ouvrages fondateurs de la comptabilité qui devient par la suite : Barême avant de passer au fil du temps à un nom tellement commun, que l’on ignore qu’il s’agit de l’auteur.

Son auteur considère qu’il s’agit d’un Livre nécessaire pour apprendre l’arithmétique sans maître et tenir les livres du commerce et des finances.

      

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page