les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Dossiers

La Bande à Bonnot

 


Préambule - L'histoire - Les membres de la bande - Louis LEPINE - Anatole DEIBLER


Les membres de la bande à Bonnot


 

CALLEMIN Raymond
dit « Raymond la Science »

Né le 16 ou le 26 ou le 28 mars 1890 à Bruxelles Belgique

Heure de naissance en attente

 

 

Cet homme petit de 1,52 m, myope à l’excès, gringalet, est doté cependant d’une force peu commune. Il prend part à plusieurs vols avec violence en Belgique dans la région de Seraing et de Charleroi.

Dès 19 ans, il fréquente et milite dans des groupes anarchistes. Il participe à la rédaction et à l’administration du journal « Le Révolté » ainsi que Carouy, De Boë, Estanques, Mme Maîtrejean et Kibaltchiche. En 1911, il se fixe à Paris où il fréquente l’association « l’Anarchie » à Romainville. C’est là qu’il fait connaissance avec Garnier. Le 21 décembre 1911, il participe au premier braquage en automobile à la Société Générale rue Ordener à Paris. Il déclare aux policiers qui l'arrêtent :

"Vous faites une bonne affaire! Ma tête vaut cent mille francs, chacune des vôtres sept centimes et demi. Oui, c'est le prix exact d'une balle de browning!"

Il est inculpé d’assassinat suivi de vol dans les affaires de la rue Ordener, de Montgeron et de Chantilly.

Reconnu coupable sans circonstances atténuantes du crime de la rue Ordener, du meurtre de l’agent Garnier, des crimes de Montgeron et de Chantilly, il est condamné le 27 février 1913 à la peine capitale et guillotiné le 21 avril 1913 avec Monier et Soudy.

 « On m’appelle ainsi, dit-il, parce que je connais pas mal de choses et que pour mes amis j’ai autant de science en mon cerveau que l’on peut en trouver dans les livres (Excelsior, lundi 8 avril 1912)

« La science affranchira la société esclave ! S’écriait-il avec enthousiasme. Obéissez à ses lois et vous deviendrez forts. La science défend de fumer et de commettre des excès… » (Le Matin, lundi 8 avril 1912)