les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Dossiers

La Bande à Bonnot

 


Préambule - L'histoire - Les membres de la bande - Louis LEPINE - Anatole DEIBLER


Les membres de la bande à Bonnot


 

GORODESKY Bernard

Né à Paris 18e le 10 mai 1886 de Penkos Paul et d’Aline Grenetz
Etat-civil non demandé

 

 

Fils d’émigrés russes commerçant de meubles à Paris, il s’affilie tôt aux groupements anarchistes. Employé comme typographe au journal « L’Anarchie », il s’installe plus tard à Versailles et fait la connaissance d’Henriette Joubert, une grande brune aux allures sévères que son voisinage surnommait « la générale de l’Armée du Salut ». En 1911, il revient habiter Paris et travaille pour diverses imprimeries dont l’imprimerie de la Ville de Paris.

Il est qualifié par « L’Action Française » du lundi 1er avril 1912 de « juif retors, véritable protée de l’anarchiste qui a filé comme une anguille entre les mains des policiers », soupçonné d’avoir pris part à la bande des assassins de la rue Ordener et d’autres attentats. Insoumis à la Loi Militaire, il est un membre actif de « L’Anarchie » rue Fessart à Belleville.

Il fait l’objet de 2 mandats d’arrêt le 26 mars et le 4 avril 1912 sous l’inculpation de vols, complicité et recel de malfaiteurs et pour association de malfaiteurs.

En fuite pour éviter le procès et les années de prison, il est condamné par contumace à 10 ans de réclusion pour avoir donné l’asile à Bonnot et Garnier.

Un avis de recherche le concernant est envoyé à Fez au Maroc.