les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Dossiers

La Bande à Bonnot

 


Préambule - L'histoire - Les membres de la bande - Louis LEPINE - Anatole DEIBLER


Les membres de la bande à Bonnot


 

 

PLATANO Joseph

Né le 30 novembre 1883 à Poneragno Italie
Acte non demandé

 

 

Après avoir exercé la profession de boulanger, il n’a plus de besogne avouable. En 1906, il est à Toulon puis en juin 1907, il arrive à Lyon. Il est un des complices les plus actifs de Bonnot. Les deux hommes sont en étroite relations « d’affaires ». Platano qui vient d’hériter de 27 000 Frs propose à Bonnot de s’associer pour fonder une maison de commerce. Ils prennent alors tous les 2 le chemin de Paris dans une automobile volée. A Lieusaint, Platano est retrouvé mourant blessé à coups de révolver. Arrivé seul à Paris, Bonnot explique à ses amis que Platano s’est lui-même blessé en manipulant le Browning. Le faire soigner aurait été trop compromettant, alors il l’a achevé. Quand plus tard, on perquisitionne chez la maîtresse de Bonnot, on trouve sous les lames du parquet 27 billets de 1 000 Frs, simple coïncidence ? C’était justement la somme que Platano avait sur lui au moment de sa mort.

Il est facile de déduire les mobiles du crime. Une discussion d’intérêt au sujet du partage de l’argent rapporté par un coup récent a dû s’élever entre les 2 hommes. Bonnot pour se débarrasser de Platano qui se montrait sans doute trop exigeant, n’hésita pas à employer les grands moyens. (« Le Petit Parisien » du 6 décembre 1911)