les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Femme de lettre auteure du « Tour de France par deux enfants », ce livre de lecture scolaire devient outil de formation dans les écoles de la IIIe République.
Paru en 1877, son succès devient tel qu’il est édité à 7,4 millions d’exemplaires en 1914.

télécharger cet article

 

G. BRUNO
Née Augustine Tuillerie et par un second mariage Augustine Fouillée alias …

Le 31 juillet 1833 à 6h30 du matin à Laval Mayenne 53
Selon acte n° 945 – AD53 en ligne – 4 E 159/127 – vue 88/147

 Décédée le 8 juillet 1923 à Menton

 

 

Ses écrits romancés sont outils pour l’instruction publique au 19e siècle.

Formidable pédagogue à l’esprit clairvoyant et précurseur.

 

 

Ses écrits romancés sont outils pour l’instruction publique au 19e siècle.

Inspirée par le philosophe, savant et écrivain italien du 16e siècle, Giordano Bruno, mort en martyr de la libre-pensée, Augustine choisit ce patronyme masculin comme nom de plume.

Préoccupée de développer l’instruction civique et morale ainsi que d’apporter des notions de droit, d’économie et de sciences, elle publie en 1869 Francinet. Sous une forme romancée, ce manuel conte l’histoire d’un adolescent entrant dans la vie professionnelle.

Inspirée par le pédagogue, enseignant, journaliste et homme politique Jean Macé, Augustine fait paraître en 1877, Le Tour de France par deux enfants.

Ce livre de lecture remarquable devient vite référence et sert d’outil de formation pour l’apprentissage de la lecture courante du Cours Moyen dans les écoles de la IIIe République.

Vendu à toutes les écoles publiques ou religieuses, ainsi qu’aux collectivités locales ou associations diverses, on peut parler de best-seller, puisqu’il est édité à 7,4 millions d’exemplaires en 1914, année où il passe le cap des 400 éditions.

Il sera utilisé jusque dans les années 1950.

Dans son ouvrage Les Enfants de Marcel paru en 1887, elle traite de la notion de promotion sociale.

Pendant la Première Guerre mondiale,  elle publie Le Tour de l’Europe pendant la guerre qui se veut une suite du Tour de France, en reprenant les mêmes personnages André et Julien Volden avec leurs descendants.

Après un premier mariage qui est un échec, elle épouse le philosophe Alfred Fouillée, une fois votée la loi sur le divorce.

 

 

 

Formidable pédagogue à l’esprit clairvoyant et précurseur.

Portant en elle, la clairvoyance et l’esprit de synthèse chers au Lion, Augustine hérite aussi du don de plume de la Vierge minutieuse et pédagogue si dévouée à rendre service.

Transmettre des connaissances, éduquer pour acquérir maturité et indépendance sont sa préoccupation de femme de plume.

Habile à mettre en scène des situations « éducatives » tout en étant stimulée par les difficultés de son temps, elle sait se dévouer pour les plus humbles et démunis, avec le souci de former ces futurs adultes selon des valeurs  bénéfiques au devenir humain.

Ces quelques lignes se veulent hommage à cette femme de lettres qui, par ses écrits judicieusement inspirés, a instruit des générations d’écoliers pendant trois quarts de siècle.

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page