les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Ce militant syndical, considéré comme le « père des assurances sociales », est le rapporteur du projet de texte portant organisation de la Sécurité Sociale qui donnera lieu aux ordonnances du 4 octobre 1945.

télécharger cet article

 

Georges BUISSON
Georges Louis Hubert BUISSON

Né le 2 décembre 1878 à 1h du matin à Evreux Eure-27
Selon acte n°235 – AD27 en ligne - Mi 4776 – vue 82/500

 Décédé le 31 janvier 1946

 

 

 

Georges Buisson, militant réformiste convaincu, ardent défenseur des assurances sociales, consacre une grande partie de sa vie au combat pour la protection sociale qui se concrétise par l’ordonnance de 1945, avancée considérable pour la classe ouvrière.

A sa naissance, son père est marchand mercier.

Dès 1908, il est nommé secrétaire-adjoint de la Fédération des employés CGT, dont il se fait le principal animateur jusqu’en fin 1929, où il devient secrétaire-adjoint de ce syndicat et spécialiste des assurances sociales.

A partir de 1927, il multiplie auprès des militants les tournées de propagande en faveur de la protection sociale mise en place par la CGT à travers les caisses « Le Travail ». Mais les résultats sont maigres puisqu’en 1936, sur près de 12 millions d’assurés, la CGT en couvre moins de 500.000 à travers 52 caisses départementales.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugie dans la région lyonnaise. Refusant le gouvernement de Vichy, il s’expatrie clandestinement à Londres en 1943 dans les rangs de la France libre.

A la Libération, toujours secrétaire de la CGT, il participe à la mise en place de la Sécurité Sociale en présentant le « Rapport pour avis » en juillet 1945 à l’Assemblée consultative.

Il considérait que la Sécurité Sociale, « création ouvrière, devait être gérée par les seuls travailleurs sans intervention de l’Etat, et couvrir l’ensemble des risques , vieillesse, maladie, famille, au sein d’une caisse unique ».

Georges Buisson est l’époux de Suzanne Buisson née Lévy, responsable socialiste et martyre de la Résistance.

La Sécurité Sociale est la garantie donnée à chacun qu’en toutes circonstances, il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes. Trouvant sa justification dans le souci élémentaire de justice sociale, elle répond à la préoccupation de débarrasser les travailleurs de l’incertitude du lendemain, de cette incertitude constante qui crée chez eux un sentiment d’infériorité et qui est la base réelle et profonde de la distinction des classes entre les possédants sûrs d’eux-mêmes et de leur avenir et les travailleurs sur qui pèse, à tout moment, la menace de la misère. "
(extrait de l’exposé des motifs de l’Ordonnance du 4 octobre 1945)

 

Humaniste d’avant-garde et propagandiste déterminé

Georges Buisson est un homme porté vers le service aux plus simples et aux plus démunis, avec un esprit précurseur et visionnaire.

Il est un pragmatique idéaliste, soucieux d’établir sans cesse des liens entre les humains, surtout dans les circonstances complexes et tendues. Ce propagandiste aux solides convictions, se fait l’entremetteur voyageur du projet de protection sociale inédit qui aboutira à une avancée historique pour la population française.

 

2015 est le 70e anniversaire de cette Institution révolutionnaire.

 

Sources documentaires :
http://www.musee.mutualite.fr/musee/musee-mutualite.nsf/PopupFrame?openagent&Etage=perso&Piece=3&Nb=3&Ref=buisson
http://fo.stlazare.free.fr/1789-1995/secu/present_secu.htm
http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/bhss14-2.pdf
http://www.francetvinfo.fr/sante/patient/droits-et-demarches/la-securite-sociale-fete-ses-70-ans_1111431.html
http://www.securite-sociale.fr/Historique-du-systeme-francais-de-Securite-sociale

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page