les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Considéré comme l’un des fondateurs de l’apiculture moderne, il invente la première ruche à cadre dont le modèle porte son nom et fait encore référence aujourd’hui.

télécharger cet article

 

Charles DADANT

Né le 23 mai 1817 à 17h à Vaux-sous-Aubigny Haute-Marne 52
Selon acte non numéroté – AD52 en ligne – Edepot16318_01_0022.jpg – vue 22/128

Décédé le 26 juillet 1902 à Hamilton Illinois USA

 

 

Emigré aux Etats-Unis pour l’amour du vin… puis des abeilles

Il leur conçoit un habitat digne de leur ingéniosité,

Et se fait leur porte-parole à l’international

Charles Dadant se sent des affinités avec la voyageuse abeille

 

 

Emigré aux Etats-Unis pour l’amour du vin… puis des abeilles

Né d’un père médecin, il dédie une grande partie de sa vie aux abeilles et son nom reste attaché à l’histoire de l’apiculture.

En 1863, quand il émigre aux Etats-Unis c’est la guerre de Sécession et cet homme de 47 ans envisage d’y fonder une exploitation viticole. Mais ce Français bilingue parti vers l’Eldorado américain va y réussir dans… l’apiculture et la conception de ruches.

En effet, sa rencontre avec l’apiculteur Moses Quinby et Paix de Beauvoys inventeur de ruche, révèle à Jean-Baptiste ce qui sera sa passion jusqu’à sa fin de vie dans l’Illinois.

Une fois terminée la guerre civile américaine, Charles Dadant crée son premier rucher qui compte neuf colonies d’abeilles. Avec son fils, il parcourt le Mississipi pour vendre son miel et la cire à bougies extraite de ses ruches.

A Hamilton, il fonde l’une des premières usines de fabrication de matériel apicole qui est encore la propriété de la famille Dadant.


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/27/Divisible.png

 

Il leur conçoit un habitat digne de leur ingéniosité,

Les abeilles dans la nature construisent, accrochées à des supports naturels, des bâtisses de cires figées qui sont détruites avec l’essaim pour récolter le miel.

Charles Davant conçoit un système de ruches à cadres amovibles qui facilite le travail des abeilles, la récupération du miel et préserve la colonie. La ruche qu’il invente porte encore son nom.

 

Et se fait leur porte-parole à l’international

Pour populariser ses idées apicoles, cet inventeur rachète le journal AmericanBee (fondé en 1861) où ses premières contributions apparaissent en novembre 1867. Il considère que c’est le « meilleur journal sur les abeilles et l’apiculture ».

On peut dire que Dadant parlant anglais fait le lien entre les cultures apicoles anglophones et francophones.

Dadant traduit en français le fameux livre La ruche et le miel écrit par l’apiculteur américain Lorenzo Langstroth. Il en fait aussi des traductions en italien, polonais et russe.

Dès 1878, Charles Dadant milite aussi bien aux États-unis qu’en Europe pour un miel non « trafiqué » par des ajouts d’eau, de sucre ou autres produits.

Son fils qui s’adonne à la même passion, aide la Belgique à reconstruire son apiculture après la Première Guerre mondiale.

http://www.desgoutsetdescouleurs.com/tag/ruche-dadant/

Si Dadant demeure assez méconnu des apiculteurs américains, son titre de petit Français parti réussir en Amérique lui vaut la notoriété et en apiculture on parle encore des ruches Dadant.

En France, il est aujourd’hui considéré comme l’un des fondateurs de l’apiculture moderne.

Sources documentaires :

http://www.desgoutsetdescouleurs.com/tag/ruche-dadant/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Dadant

 

 

Charles Dadant se sent des affinités avec la voyageuse abeille

La nature voyageuse et mobile des Gémeaux a poussé Charles Dadant à franchir l’Atlantique et ensuite à se déplacer entre les deux continents.

Selon le même principe il ne pouvait qu’être sensibilisé par la fonction butineuse de l’abeille symbole d’insecte véloce et pollinisateur, magnifique agent de liaison entre la nature et l’homme.

Par ses écrits, cet apiculteur se fait à son tour l’intermédiaire entre l’Amérique et l’Europe au sujet des abeilles.

Son ingéniosité Scorpion qui l’orientait d’abord vers l’alchimie grisante du vin, l’a porté ensuite vers la douceur de l’alchimie du miel pur produit des abeilles qu’il s’est employé à préserver et promouvoir à l’international.

C’est parce que Charles Dadant a perçu intuitivement le monde fascinant des abeilles qu’il s’est activé à leur concevoir un habitat digne de leur ingéniosité.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page