les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Une femme au grand cœur, mécène de l’aviation, surnommée « la fée des ailes »

 

Suzanne DEUTSCH DE LA MEURTHE
(née Suzanne Henriette, Charlotte DEUTSCH)

née le 20 septembre 1892 à 14h (deux heures du soir) à Paris 16e,
selon acte 1079

décédée le 29 novembre 1937 à Paris

 

 

A l’égal de son père Henry Deutsch de la Meurthe, elle poursuit son œuvre philanthropique…

Née d’un père juif lorrain et d’une mère juive portugaise, elle devient mécène de l’aviation, dans la lignée de son  père Henry, industriel dans les huiles végétales et le pétrole. Passionné de sport et d’aviation, celui-ci est un mécène extrêmement généreux. Ainsi quand Suzanne prend la suite au décès de son père, elle montre une égale générosité et une grande énergie à œuvrer pour le bien commun.

Parmi les quatre enfants, Suzanne est celle qui poursuit assidûment l’œuvre philanthropique de son père. Pendant la guerre de 14-18, elle est infirmière à Biarritz.

En 1922, elle participe au premier rallye aérien organisé par l’Aéro-Club de France et y fonde la section « tourisme ». Elle ne pilote pas elle-même mais se déplace presque toujours en avion.

 

Reconstruction de la commune de Moÿ-de-l’Aisne… Fondation de l’Aéro-club de l’Aisne…

Après la guerre, elle s’investit notamment dans la reconstruction de la commune dévastée de Moÿ-de-l’Aisne. Dans cette ville, en 1923, elle inaugure des maisons ouvrières bâties sur « l’allée Deutsch de la Meurthe ».

En 1927, elle est la première présidente de la section féminine de l’Aéro-club de France.

En 1929, elle contribue à fonder l’Aéro-club de l’Aisne et en devient présidente. Elle fait don de deux premiers avions.

 

Fondation de « la Maison des Ailes : maison de convalescence pour les pilotes

En septembre 1931, Paul Doumergue, Président de la République, inaugure la « Maison des Ailes ». Il s’agit d’un lieu de repos et de convalescence pour pilotes civils et militaires, installé dans le château des Boullains. C’est Suzanne qui a fait don à l’Etat de la somme nécessaire à l’achat de ce domaine. La fondation ainsi créée porte son nom.

 

Création de la coupe de vitesse « coupe Deutsch de la Meurthe »

Suzanne aide de nombreuses manifestations sportives et en 1933, elle institue « la coupe Deutsch de la Meurthe », pour récompenser une compétition de vitesse aéronautique sur 1 000 km.

Cette coupe suscite une formidable émulation dans l’industrie de l’aviation. Elle est couru jusqu’en 1936. En 1937, la 5e édition ne peut avoir lieu En effet, la guerre approche : les industries aéronautiques françaises sont nationalisées et l’aviation civile ne trouve plus de pilotes.

La grande générosité de cette femme pour la cause de l’aviation lui vaut le beau surnom de « fée des ailes ».

En 1937, Suzanne Deutsch malade,  se retire de ses différentes fonctions : administrateur de la fondation « La fée des Ailes » et vice-présidente de l’Aéro-club de France. Elle succombe à une crise cardiaque à 45 ans, le 29 novembre 1937 à Paris.

La commune de Moÿ-de-l’Aisne élève, en 1938, une stèle à l’effigie de sa grande bienfaitrice.

       

 

 

Suzanne DEUTSCH DE LA MEURTHE


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

En astrologie, d'où vient le goût de voler ? Pour en savoir plus :
http://www.janinetissot.com/travaux/aviateurs.html

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page