les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Étoile fulgurante dans le ciel du cinéma, elle tourne dans près de 20 films en moins de 8 ans de carrière. Elle est la sœur de Catherine Deneuve.

télécharger cet article

Françoise DORLEAC

Née le 21 mars 1942 à 18h10 à Paris 17e
selon acte EC n°351 - Source : Marc BRUN

Décédée le 26 juin 1967 à Villeneuve-Loubet près de Nice A.M. 06
d’un accident de voiture

 

 

 

 

Sa nature rebelle et indisciplinée trouve sa voie dans l’apprentissage du métier d’actrice

Elle est l’aînée de trois filles, de parents, tous deux, comédiens.

Enfant rebelle et adolescente indisciplinée, elle est renvoyée du lycée qu’elle fréquente. Son père, directeur artistique dans le doublage, lui confie quelques rôles, notamment dans Heidi, où elle double le rôle principal.

Parallèlement, elle suit des cours d’art dramatique avant d’entrer au Conservatoire d’art dramatique où elle est élève de 1957 à 1961. Grâce à son professeur Robert Manuel, elle débute au théâtre dans Gigi de Colette en 1960.

Quant au cinéma, elle y a déjà fait ses premiers pas à 15 ans dans un court métrage Mensonges, suivi deux ans plus tard par un long-métrage : Les Loups dans la bergerie.

Elle est aussi mannequin pour Christian Dior.

La célébrité lui vient à 22 ans, quand Philippe de Broca l’engage, en 1964, pour être la partenaire de Jean-Paul Belmondo dans L’Homme de Rio. La voilà lancée, puisqu’elle enchaîne aussitôt La Peau douce de François Truffaut, Cul-de-sac de Roman Polanski.

En 1967, elle partage la vedette avec sa sœur Catherine Deneuve dans Les Demoiselles de Rochefort, film-culte de Jacques Demy.

 

Boulimique de tournage, elle croque la vie et le cinéma à pleines dents… jusqu’au bout de son destin

Sa nature hyperactive qui aime brasser large et son ardeur à tenter tous les défis, l’amène à tourner dans près de 20 films en tout juste 8 ans de carrière. Et comme elle joue aussi bien en français qu’en anglais, elle connaît une popularité internationale.

En décembre 1960, elle devient « l’amour de jeunesse » de Jean-Pierre Cassel rencontré dans la boîte de nuit branchée, l’Épi Club, où sa sœur Catherine Deneuve rencontrera Roger Vadim. En 1964, elle connaît une brève liaison, vite transformée en amitié, avec François Truffaut.

Sa nature impétueuse et audacieuse, mêlée à son goût du risque, lui est sans doute fatale quand le 26 juin 1967, elle rate la bretelle de sortie vers l’aéroport de Nice et meurt sous la violence du choc à 25 ans. Il lui faut, ce jour-là prendre l’avion pour Londres afin d’assister la projection de son dernier film : Les Demoiselles de Rochefort. Il pleut et au volant d’une Renault 10 de location, elle roule à vive allure et dans un virage très serré, sa voiture fait des tonneaux.

Guy Bedos, évoquant ses proches disparus, indiquera en 2011, avoir eu pour fiancée Françoise Dorléac.

 


Catherine Deneuve et Françoise Dorléac

En octobre 2010 à Courson, est présentée une nouvelle variété de camélia, baptisée « Françoise Dorléac ». Catherine Deneuve, sa sœur est présente et fait ce commentaire :

Donner à une plante le nom de quelqu'un qu'on a aimé, c'est comme une chose éternelle, c'est très réconfortant.

 

La Poste l’honore dans une plaquette de 6 timbres, sortie en octobre 2012 et dédiée aux acteurs de cinéma.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


 

haut de page