les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Un nom court, une « gueule de cheval »… à l’exceptionnelle popularité pendant plus de quarante années, acteur et chanteur, il est l’un des plus grands de son époque !
Il attire plus de 200 millions de spectateurs dans les salles de cinéma.

télécharger cet article

 

FERNANDEL
Né Fernand CONTANDIN

né le 8 mai 1903 à 7h à Marseille
Source Didier Geslain

Décédé le 26 février 1971 à Paris

 

 

Fernandel en Don Camillo : la surprise de parler à Jésus. Ça fait un drôle de partenaire…

Sur scène dès 5 ans dans la foulée de ses parents artistes

…On ne peut le comparer qu’à Charlie Chaplin

Les films de Fernandel en chiffres selon la plus grosse audience :

L’habileté du verbe allié à un bon sens paysan

 

 

 

Fernandel en Don Camillo : 
la surprise de parler à Jésus. Ça fait un drôle de partenaire…

D’emblée, son nom évoque le personnage de Don Camillo ou Félicie aussi, une de ses célèbres chansons.

Tour à tour naïf, rusé, émouvant et pudique, mais toujours d’une irrésistible drôlerie, Fernandel  excelle dans les films de Marcel Pagnol (Angèle 1934, Regain 1937, Le Schpountz 1938, La fille du puisatier 1941), ainsi que dans la série des Don Camillo (1951-1955) et dans de nombreuses autres compositions.

Fernandel se confie à propos du rôle de Don Camillo :

D'abord, la surprise. La surprise du personnage qu'on ne connaissait pas. La surprise de parler à Jésus. Ça fait un drôle de partenaire vous savez. J'en ai eu dans ma vie mais, je dois dire que celui là, je lève ma barrette (coiffure carrée portée par Don Camillo)..

Avec Bourvil, Jean Gabin et Louis de Funès, il fait partie des acteurs ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs entre 1945 et 1970. Pour ce champion du box-office, l’affluence est estimée à plus de 200 millions de spectateurs dans les salles de cinéma. Beaucoup de ses films sont devenus des classiques.

 

Sur scène dès 5 ans dans la foulée de ses parents artistes

Quand Fernand décroche le 1er prix des enfants prodiges au théâtre du Châtelet à Marseille, lors d’un concours pour petits chanteurs amateurs, ses parents peuvent se réjouir. Tous deux comédiens amateurs, de souche piémontaise, étaient bien placés pour encourager le talent de ce fils qui suit son père lors des concerts et monte souvent sur les planches.

Dès l’âge de cinq ans et avec son frère Marcel, il chante le répertoire militaire.

Son premier grand succès lui arrive à sept ans quand un jour où, paralysé par le trac, il est propulsé sur scène par son père d’un grand coup de pied au derrière ; il s’empêtre dans son sabre, s’étale de tout son long et provoque l’hilarité de la salle. Dès lors, il n’aura plus jamais peur d’affronter le public.

A l’image de Gaston Ouvrard, Maurice Chevalier … courir le cachet comme comique troupier chanteur dans les noces et banquets ou les scènes de cafés-concerts de Marseille, voilà la passion du jeune Fernandel dont le profil chevalin marque déjà les esprits.

Les autres jobs, qu’il a essayés pour gagner sa vie, ont vite tourné court.

L’année suivante, il fait ses débuts à Paris. Le succès arrive et bientôt Fernandel est engagé pour la revue d’hiver du concert Mayol, qui attire le tout-Paris. En 1930, démarre aussi sa carrière cinématographique.

Comique emblématique du cinéma d’avant et d’après la Seconde Guerre mondiale, Fernandel réussit pareillement avec ses rôles plus dramatiques comme La Vache et le prisonnier ou Heureux qui comme Ulysse.

 

…On ne peut le comparer qu’à Charlie Chaplin

Inoubliable et reconnaissable grâce à ce que Fernandel appelle lui-même sa gueule de cheval, cet acteur, humoriste et chanteur, acquiert une popularité internationale telle que le général de Gaulle déclare lors d’une réception à l’Elysée le 3 mai 1968, qu’il était le seul Français qui soit plus célèbre que (lui) dans le monde.

A son propos, Marcel Pagnol dira de lui après son décès : « Il a été l'un des plus grands et des plus célèbres acteurs de notre temps et l'on ne peut le comparer qu'à Charlie Chaplin. »

En marge de ses succès cinématographiques, Fernandel continue sa carrière de chanteur notamment dans de nombreuses comédies musicales dont certaines chansons deviennent des « tubes » comme Ignace, Simplet ou Félicie aussi

 

Les films de Fernandel en chiffres selon la plus grosse audience :

  • 1952 : Le Petit Monde de don Camillo de Julien Duvivier : 12,79 millions d'entrées
  • 1959 : La Vache et le Prisonnier d'Henri Verneuil : 8,84 millions d'entrées
  • 1953 : Le Retour de don Camillo de Julien Duvivier : 7,42 millions d'entrées
  • 1963 : La Cuisine au beurre de Gilles Grangier avec Bourvil : 6,39 millions d'entrées

Fernandel connaît aussi un grand succès public avec ses enregistrements discographiques tels que : Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet (La Chèvre de monsieur Seguin, Les Trois Messes basses, Le Secret de maître Cornille…)


Fernandel et
Toto dans La Loi c’est la loi (1958).

Le 18 janvier 1953 alors qu'il est à Rome avec sa fille Janine, le pape Pie XII sollicite sa venue au Vatican afin, dit-il, de faire la connaissance « du plus connu des prêtres de la chrétienté après le pape ».

Avec Fernandel, les journaux à sensation, friands de potins autour des célébrités, restent sur leur faim, au point que l’un d’entre eux titre : La femme cachée de Fernandel pour évoquer l’épouse de l’artiste que jamais il ne mettait en avant.

Jean Gabin témoigne de la moralité et de la fidélité de Fernandel dans tous les domaines, tant en amitié qu’en affaires.


Fernandel en Don Camillo (1951) en compagnie de Giovannino Guareschi auteur de la série.

 

L’habileté du verbe allié à un bon sens paysan

Avec Fernandel, Taureau ascendant Gémeaux, voici un bel exemple de ce que permet le bon sens terrien allié à une belle ardeur intellectuelle. Mais il lui faut des situations complexes, comme les scénarios de films, pour donner le meilleur de lui-même.

Guidé par une intuition fine et délicate, ce Don Camillo aime par le dialogue (avec Dieu et les humains) débrouiller ce qui est compliqué dans un climat tendu, pour ensuite tirer aisément son épingle du jeu avec ce qu’il faut de ruse habillée d’une gentillesse naturelle.

Autant homme de terrain que de communication, il est d’une habileté et d’une efficacité sans pareilles quand il faut dénouer ce qui est coincé, rétablir le contact rompu… avec aussi un évident don de mise en scène, tout en gardant moralité et sérieux en tous domaines.

Ce comportement d’époux fidèle et de gestionnaire intègre en affaires lui  est naturel, au grand dam de la presse à sensation !

L’habileté du verbe et le bon sens paysan pourraient résumer cette personnalité attachante qui a enchanté des millions de spectateurs.

Encore un grand bravo à cet artiste drôle et inoubliable !

 

Pour retrouver l’irrésistible Fernandel dans la chanson « Félicie » : https://www.youtube.com/watch?v=UnF7AjPOWR8

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page