les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

présentation | Christian | Luc | Célestin | Michel | Bruno | Christophe | Paul

 

Frère MICHEL

le moine cuisinier qui termine ses lettres
par « Inch Allah »
(Dieu te protège)

 

Michel Jean François Marie Joseph FLEURY

né le 21 mai 1944 à 5 heures à Sainte-Anne-sur-Brivet 44 Loire-Atlantique
selon acte n°11

décédé le 30 mai 1996, à Médéa, en Algérie

Cuisinier de la communauté, il aime choyer les hôtes de passage avec ses petits plats du pays.

Des sept moines vivant à Tibhirine, il est le plus effacé, parle peu et observe : hors du monastère, je suis comme un poisson hors de l’eau. Quand il rentre en France, après quelques jours en famille, il regagne rapidement l’abbaye de Bellefontaine où il s’était longtemps occupé des canards. Lors de son dernier séjour en France, en octobre 1995, il rapporte les propos d’un jeune algérien : nous sommes l’oiseau, vous êtes la branche. Il écourte son voyage de peur d’être bloqué par les grèves.

 

A 17 ans, il devient novice au monastère de la Fosselière en Vendée. Frère Michel cherche le sens de sa présence sur terre. Il est élevé dans une ambiance pieuse avec des prières familiales trois fois par jour.

A 27 ans, il rejoint les frères du Prado et trouve alors l’humble cadre de vie auquel il aspire. En effet, cette communauté lui semble la plus apte, selon lui, à défendre les ouvriers. Ainsi, il devient fraiseur à mi-temps dans une usine lyonnaise puis à Marseille. Il adhère à la CGT.

Sur une carte postale destinée à son cousin, il prépare les siens à une éventuelle disparition : Par la fenêtre de notre salle d’étude, ce n’est que fumée et feu dans les collines et les montagnes. Jusqu’à quand ? Partir ? C’est un mot tellement ambigu. S’il nous arrive quelque chose, nous voulons le vivre en solidarité avec les gens ici (…) Tout ce que je t’ai dit, porte-le dans la prière. Sans doute le plus dur à vivre sera l’avenir.

 

Quand le commando du GIA vient les chercher au monastère, il emporte sa coule (le vêtement blanc à capuche) qui est retrouvée sur la route de Médéa. Frère Michel a tout juste 52 ans.

 

 

 

Frère Michel


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


 

haut de page