les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Connu surtout pour avoir hébergé Van Gogh dans sa maison d’Auvers-sur-Oise, ce médecin « ami des impressionnistes » est aussi peintre, graveur, collectionneur d’art…

télécharger cet article

 

Docteur GACHET

Né Paul Ferdinand GACHET le 30 juillet 1828 à 6h du matin à Lille Nord 59
Selon Didier Geslain et acte n°1562 via le site : https://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article919

 Décédé le 9 janvier 1909 à Auvers-sur-Oise Val-d’Oise 95

 


Portrait du Dr Gachet avec une branche de digitale par Vincent Van Gogh – juin 1890 - 2e version -

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vincent_van_Gogh_-_Dr_Paul_Gachet_-_Google_Art_Project.jpg?uselang=fr

 

Médecin familier des artistes et des peintres…

Mécène ou faussaire ? Ou les deux ?

Le Dr Gachet en larmes lors du décès de van Gogh

Artiste-médecin rendu célèbre par la maladie de Van Gogh

 

 

Médecin familier des artistes et des peintres…

Né d’un père filateur de lin, il a 20 ans quand il débute ses études de médecine à Paris où il fréquente le milieu des peintres, des artistes et des collectionneurs d’art.

Installé dans la capitale, comme généraliste, il se spécialise dans les maladies nerveuses et sa thèse présentée à Montpellier en 1858 s’intitule  « Etude sur la mélancolie ».

Parmi les patients qui fréquentent son cabinet médical parisien, figurent de nombreux artistes et peintres, notamment la famille du peintre franco-danois Camille Pissaro.

Médecin homéopathe, il accepte volontiers le troc de tableaux en échange du paiement de ses honoraires.

Entre 1865 et 1876, le Dr Gachet enseigne l’anatomie artistique à l’école municipale du 10e arrondissement de Paris où il a notamment pour élève Georges Seurat.

De 1873 à 1876, il participe à la revue hebdomadaire Paris à l’Eau forte.

Pendant la Commune de Paris, il officie comme médecin militaire en 1871.

 


Dr Paul Gachet

https://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article919

 

En 1872, il achète la maison d’Auvers-sur-Oise  pour que son épouse malade « respire du bon air » ; elle décèdera le 25 mai 1875.

Ensuite, un grand nombre d’artistes et impressionnistes fréquentent cette demeure dont Jean-Baptiste Corot, Paul Cézanne, Camille Pissaro…

Paul Gachet réalise plus de cent gravures et de nombreuses peintures, sous le pseudonyme de Van Ryssel par référence à ses origines flamandes et pour rappeler le nom flamand de sa ville natale, Lille.

En 1891, il expose au Salon des Indépendants.

 


Maison du Dr Gachet à Auvers-sur-Oise

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Auvers-sur-Oise_(95),_maison_du_Dr_Gachet,_fa%C3%A7ade_c%C3%B4t%C3%A9_rue.jpg?uselang=fr

 

Mécène ou faussaire ? Ou les deux ?

Au début de l’année 1890, Théo Van Gogh sollicite l’intervention du Dr Gachet pour s’occuper de son frère afin qu’il puisse quitter l’asile d’aliénés de St-Rémy-de-Provence. C’est ainsi que Vincent arrive le 20 mai 1890 chez le docteur qui, selon le souhait de Théo, pourra suivre son frère.

Le professionnalisme  du Dr Gachet est souvent critiqué, cependant une amitié semble s’être installée entre le médecin et l’artiste.

Toutefois, Vincent livre rapidement son impression à son propos :  il le juge  … attaqué au moins aussi gravement que moi  et qu’il ne fallait aucunement compter sur le docteur Gachet, aucunement est souligné par deux traits.

Vincent Van Gogh qui loue une petite chambre dans le Café des époux Ravoux, est charmé par Auvers et sa campagne ; il se met à peindre intensément jusqu’à son suicide et sa mort le 29 juillet 1890.

 

Le Dr Gachet en larmes lors du décès de van Gogh

Lors de son inhumation, le Docteur Gachet en larmes peine à faire l’éloge du disparu : C’était un homme honorable et un grand artiste. Il ne connaissait que deux buts, l’humanité et l’art. C’était l’art qu’il estimait plus que tout et qui maintiendra son nom en vie. 

Le Dr Gachet est aussi qualifié de faussaire, suspecté avec son fils Paul-Louis d’avoir peint de faux Van Gogh après le décès de ce dernier.

Entouré de sa collection de tableaux, Paul Gachet décède en 1909 dans sa maison d’Auvers-sur-Oise, devenue depuis 1996 propriété du conseil général du Val d’Oise.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

En fin des années 1940, Marguerite et Paul-Louis Gachet – enfants du Dr Gachet -  font d’importants dons aux musées français.


Première version du portrait de Paul Gachet par Vincent Van Gogh (*)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Portrait_du_docteur_Gachet_avec_branche_de_digitale#/
media/Fichier:Portrait_of_Dr._Gachet.jpeg

 

(*) Cette peinture est l’une des plus chères de Vincent Van Gogh, puisqu'elle a été vendue au prix record de 82,5 millions de dollars (75 millions de dollars, plus 10 pour cent de commission) en 1990.

 

Sources documentaires :
https://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article919
https://www.lexpress.fr/informations/les-mysteres-du-dr-gachet_632546.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_van_Gogh
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Gachet

L’œuvre complet Van Gogh Ingo F. Walther, Rainer Metzger éditions Benedikt Taschen

 

 

Artiste-médecin rendu célèbre par la maladie de Van Gogh

Décortiquer les mécanismes du psychisme humain pour soigner les malades tourmentés, ne pouvait qu’attirer le Dr Paul Gachet, ce Léonien typé, maison XII.

Il est inspiré naturellement par l’art en général et la peinture en particulier, qui dévoile et met en lumière l’esprit de son auteur.

Peindre et s’intéresser aux artistes est une sorte de thérapie partagée pour ce médecin. Il  a besoin pour lui-même et ses patients, d’avoir à démêler et mettre en lumière, tensions, blocages, refoulements, tourments, angoisses…

Eclairer et guider celui qui se débat dans des ténèbres intérieures est pour ce thérapeute une façon de se soigner lui-même.

D’autre part, un peu de la célébrité de ses patients artistes rejaillit sur lui-même et satisfait ainsi sa propre soif de valorisation personnelle.

La postérité lui donne un peu de la notoriété obtenue au travers de l’œuvre de Van Gogh par qui arrive une gloire posthume.

Thérapeute intuitif exerçant à l’arrière-plan, il se trouve éclairé et valorisé par son patient dont la mort déclenche la lumière de la célébrité.

Au fond, le Dr Gachet rêve-t-il avoir le génie de son ami Van Gogh lui-même transcendé par sa maladie mentale ?

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page