les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Héritier d’une industrie qui deviendra Pechiney, cet industriel humaniste se fait collectionneur d’art, archéologue, compositeur, écrivain et…
Directeur d’un musée qui porte son nom.

 

télécharger cet article

 

Émile Étienne GUIMET

Né le 2 juin 1836 à 16h à Lyon Rhône 69
Selon acte n°2082 – Archives en ligne Lyon mairie unique – 2 E 321 – vue 370/442

 Décédé le 12 octobre 1918 à Fleurieu-sur-Saône 69 Rhône

 

 

Il fonde un musée pour présenter ses collections d’objets d’art

La richesse familiale naît dans le bleu outre-mer

Voyager pour comprendre et comparer les civilisations

Curieux, humaniste et voyageur, ouvert sur le monde

 

 

Il fonde un musée pour présenter ses collections d’objets d’art

Fortuné de naissance, érudit par nature, voyageur dans l’âme, Émile Guimet fonde à Lyon en 1879 le musée éponyme riche de sa collection d’objets d’art ramenés de ses multiples voyages notamment en terres asiatiques.

Pour lui, le musée est une usine à idées, une usine scientifique.

Léguée à l’État en 1884, cette collection est transférée à Paris et rattachée en 1945 aux Musées nationaux.

Je sentais que ces objets que je réunissais restaient muets et que pourtant ils avaient des choses à me dire, mais que je ne savais pas les interroger. Je me mis à lire … Alors se dressa devant moi cette formidable histoire de l'Égypte… Des comparaisons s'imposaient avec les autres civilisations archaïques. Il fallait tourner mes regards vers l’Inde, la Chaldée, la Chine…


Émile Guimet dans son musée
admirant une statuette de bronze japonaise, toile de Ferdinand Luigi 1898

 

La richesse familiale naît dans le bleu outre-mer

C’est sans enthousiasme qu’à 24 ans Émile doit prendre la direction de l’entreprise familiale dont il héritera 11 ans plus tard à la mort de son père en 1871.

Cependant, il développe l’entreprise qui sera reliée à la ligne de chemin de fer voisine et avec un ponton sur la Saône.  En 1878, l’usine Guimet emploie 150 ouvriers et produit 1000 tonnes de bleu outremer.

La richesse familiale naît dans le bleu Guimet, inventé par son père. Ce bleu outremer artificiel assure à l’entreprise paternelle une solide fortune qui permet d’investir dans l’aluminium, métal en vogue et voué à un bel avenir. Cette manufacture présidée jusqu’à sa mort par Émile Guimet deviendra par la suite Péchiney.

 


Rencontre d’Émile Guimet avec un moine bouddhiste - Source image : Wikimédia

 

Voyager pour comprendre et comparer les civilisations

Au terme d’une existence aux  occupations si diverses, cet industriel, collectionneur d’art, compositeur, archéologue, écrivain déclare en 1910 :

« Ma vie, qui semble un peu éparpillée, a, je crois, une grande unité. Mon existence n’a eu qu’un but : aimer et servir les prolétaires ».

Patron social, il crée pour ses ouvriers, mutuelles, écoles, fonds de retraite. Il dirige lui-même les fanfares et les chœurs fondées au sein de ses usines. Il faut dire que par l’ascendance maternelle, il hérite d’un goût pour la musique mais aussi pour la peinture.

Outre ses activités d’industriel, Guimet a la passion des voyages dès 1865 pour l’étude des religions et des philosophies. Les objets qu’il ramène sont d’abord destinés à comprendre et comparer les civilisations.

Marié deux fois, il a un fils unique Jean Guimet et un petit-fils Jacques-Émile Guimet qui sera à la tête de l’entreprise jusqu’après la Seconde Guerre mondiale.


Émile Guimet lors d'une inauguration au musée Guimet en 1910.

 

Sources documentaires :
https://www.guimet.fr/blog/un-destin-emile-guimet/
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Guimet

  

 

Curieux, humaniste et voyageur, ouvert sur le monde

Découvrir la diversité des cultures et les mystères des civilisations de par le monde comble la curiosité naturelle de son ascendant Scorpion tandis que son virus de la « voyagite » lui vient d’un Soleil en Gémeaux.

Avide de découvrir et comprendre les humains si divers à travers le monde, il en conserve la trace par les objets d’art qu’il ramène et expose dans son musée.

Cet humanisme chevillé au corps (influence d’Uranus + Cancer) lui dicte un esprit adaptable, avant-gardiste, généreux et paternaliste avec ses ouvriers qui sont « sa famille ». Ce qui lui fait dire en fin de vie : Mon existence n’a eu qu’un but : aimer et servir les prolétaires ».

Conservateur de musée à la tête d’un héritage « familial » mondial correspond bien à sa nature. (Saturne/ascendant ; Mercure/Cancer ; secteur VIII valorisé).

 

Honneur à ce chercheur humaniste et voyageur, qui laisse un héritage ouvert sur le monde.

 

 


Logiciel Auréas Astro PC Paris

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page