les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

1ère femme, pilote de combat déployée en opérations extérieures
1ère femme à intégrer la Patrouille de France
Et seule femme au monde à avoir été leader d’une patrouille acrobatique

 

télécharger cet article

 

Virginie GUYOT
Née Virginie
Françoise Christelle BOISSIÈRE

Le 30 décembre 1976 à 2h10 à Angers 49 Maine-et-Loire
Selon acte n°005094 / 1976 aimablement transmis par l’état-civil

 

 

Pilote prodigieuse dans la lignée des pionnières de l’aviation naissante

Un baptême de l’air à 12 ans lui montre la voie du ciel

Autre temps, autre formation, autre matériel, autre contexte !

Une science intuitive du pilotage chez cette femme à l’esprit visionnaire…

 

 

Pilote prodigieuse dans la lignée des pionnières de l’aviation naissante

Virginie Guyot, prodigieuse aviatrice du 21e siècle débutant, est la digne descendante des intrépides qui ont osé piloter les aéroplanes de l’aviation naissante au-dessus de la foule émerveillée de meetings aériens.

Cette angevine émérite fait revivre, entre autres, Marie Marvingt surnommée la Fiancée du danger, en 1910, Adrienne Bolland, l’enfant terrible de l’aviation qui, la première, franchit la Cordillère des Andes un 1er avril 1921. Sans blague ! Justement un 1er avril, jour où tout le monde croit tant à une farce que les officiels hésitent à se déplacer pour saluer son exploit !

Hélène Boucher et les deux Maryse Bastié et Hilsz au prodigieux palmarès. Et plus près de nous, Jacqueline Auriol inscrit son nom en 1951, comme la 1ère femme pilote d’essais, avant que Caroline Aigle ne s’envole et disparaisse trop tôt au firmament de l’Armée de l’air au début du 21e siècle.


Virginie Guyot a piloté un de ces avions de chasse Mirage F1-CR, notamment à la base aérienne de Reims.

 

Un baptême de l’air à 12 ans lui montre la voie du ciel

C’est à 12 ans que Virginie Boissière découvre le plaisir de voler lors de son baptême de l’air en 1989. Dès lors sa passion la mène sans hésiter sur le chemin du ciel.

Formée en écoles militaires, puis à l’École de l’air de Salon-de-Provence, elle décroche le brevet de pilote de chasse en 2001 avant d’être commandant d’escadrille en 2006 puis en 2010, leader pendant un an de la Patrouille acrobatique de France.

Une première mondiale pour cette Française de 34 ans !

Magnifique ambassadrice des Ailes françaises, la Patrouille de France symbolise le savoir-faire aéronautique du pays et effectue chaque année une cinquantaine de meetings dans l’Hexagone et à l'étranger.

Si sa nomination est pour Virginie Guyot légitime fierté, elle refuse pourtant d’être un symbole pour les femmes et préfère l’expliquer par son travail et un peu de chance.

En août 2008, le commandant Virginie Guyot devient la 1ère femme à intégrer la Patrouille de France. L’évènement médiatisé lui vaut de recevoir le trophée « Femme en or »  en 2010 dans la catégorie « femme d’exploit ».

Virginie Guyot est aussi la première femme pilote de combat à être déployée en opérations extérieures au Tchad, au Darfour, en Afghanistan…


Virage de la Patrouille acrobatique de France – source Wikipédia

 

Autre temps, autre formation, autre matériel, autre contexte !

Souvenons-nous que 80 ans plus tôt en Argentine, Adrienne Bolland dans son biplan Caudron de 80ch, à la carlingue découverte, sans cartes, sans boussole, doit se guider au soleil, avant de devenir l’héroïne qui a vaincu la Cordillère des Andes en 1921. Par la suite, pour continuer à vivre de sa passion de l’air, elle participera à de nombreux meetings aériens.

A la suite de cette pionnière du siècle d’avant, Virginie Guyot a écrit une belle page au féminin de l’aéronautique française.

Depuis son départ de l’Armée de l’air en 2015, Virginie Guyot mariée et mère de famille, est devenue conférencière auprès d’entreprises et engagée auprès des associations « Petits Princes » et « l’Envol ».

De nombreuses distinctions lui ont été attribuées au cours des 18 années passées au service de son pays.

 

« On vise la perfection pour atteindre l’excellence». Virginie Guyot

 

Sources documentaires :
-
https://fr.wikipedia.org/wiki/Virginie_Guyot
-
https://virginieguyot.com/

 

Pour retrouver Virginie Guyot sur youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=BTPkKCKu9oA

 

 

Une science intuitive du pilotage chez cette femme à l’esprit visionnaire…

Ces mots semblent résumer le talent de Virginie Guyot née sous l’emprise du Capricorne qui conjugue sa rigueur avec un sens inné de l’équilibre cher à la Balance (Ascendant).

Et justement, ce dernier signe sait merveilleusement trouver en toutes choses l’équilibre sur la terre et dans l’air. Ainsi, cette aviatrice a le don du pilotage harmonieux et dans le respect des règles strictes du groupe de voltige.

Éprise de rigueur, d’exactitude, elle a l’œil pour repérer d’emblée la réalité, avec pour guide un merveilleux GPS naturel qui lui fait percevoir toutes choses par une belle et fiable intuition.

Femme de son temps (Vénus/Verseau), avec une âme d’humaniste, elle fait en premier ce qui ne s’est encore jamais fait (leader de la patrouille acrobatique).

Loin d’y rechercher une quelconque gloriole féministe, elle mène sa vie avec la volonté ferme de se réaliser à son idée, en toute indépendance d’esprit.

Son engagement de conférencière qui fait suite à sa carrière dans l’Armée de l’Air, illustre aussi son tempérament de pionnière prompte à servir le genre humain dans son devenir.

 

Merci à Jean-François Marcaud de m’avoir signalé cette pilote d’exception.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

En astrologie, d'où vient le goût de voler ?

Pour en savoir plus :

https://www.janinetissot.com/2019/11/12/les-pionniers-de-laviation/

 

haut de page