les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Jean François de GALAUP comte de La PEROUSE (ou de LAPEROUSE)

né le 23 août 1741
à "7 heures du matin"
à Albi (81) Tarn

décédé en 1788 à l'île de Vanikoro, (îles Salomon - Océanie)

 

Marin dès sa jeunesse et brillant combattant, en 1785 Louis XVI l’envoie explorer les terres inconnues

Engagé à 15 ans dans la marine, il conquiert ses grades par sa participation brillante à de nombreux combats.

Capitaine de Vaisseau, La Pérouse se voit confier par Louis XVI en 1785, une importante mission scientifique et commerciale. Le roi lui demande de reconnaître des terres alors inconnues au-delà du Japon, après avoir contourné l’Amérique.

 

L’expédition, composée de deux frégates, La Boussole et L’Astrolabe, comprend un équipage de 220 personnes composé de marins d’élite et de la fine fleur des scientifiques du royaume. Elle part de Brest le 1er août 1785 et arrive au Chili le 22 février 1786.

 

Parvenus dans la mer du Japon en 1787, les navires voguent du nord au sud, le long des Philippines et de Formose. A bord, des savants prennent des notes et rédigent des études. La Pérouse tient son journal où il décrit les mœurs des habitants de l’Océanie, leurs industries et leurs productions.

 

Sans nouvelle de l’expédition, c’est 38 ans plus tard que l’explorateur Dumont d’Urville retrouve sa trace

Le 7 février 1788, en escale à Botany-Bay, en Australie, La Pérouse écrit une lettre qu’il remet au commandant d’un bateau partant pour l’Europe.  il annonce son intention de remonter vers la Nouvelle-Calédonie et les territoires de la Nouvelle-Guinée. C’est la dernière.

 

On ne saura plus rien de l’expédition jusqu’en 1826, année où l’explorateur Dumont d’Urville retrouve la trace des deux frégates dans l’île de Vanikoro au nord des Nouvelles Hébrides.

Naufragés, les marins et leur capitaine La Pérouse ont été massacrés par les indigènes.

 

Localisation de Port-des-Français - Carte du voyage de La Pérouse par Jacques Liozu, 1941  
Musée La Pérouse d’Albi

 

 

Louis XVI donnant des instructions à La Pérouse
Tableau de Nicolas Monsiau, 1817 -
Musée du Château de Versailles

 

Des expéditions archéologiques menées fin du 20e siècle, confirment que les vestiges retrouvés par Dumont d’Urville sont ceux des frégates de La Pérouse.

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page