les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il est le père du 1er dictionnaire encyclopédique moderne selon sa devise :
« Instruire tout le monde et sur toute chose ».

 

Pierre Athanase LAROUSSE

né le 23 octobre 1817 à Toucy Yonne 89 à 8 heures du matin
selon acte n°75

décédé le 3 janvier 1875 à Paris

 

 

Brillant élève, il veut devenir encyclopédiste, et débute en maître d’école

Pierre Larousse grandit dans l’atelier de forgeron de son père et l’auberge tenue par sa mère. A six ans, il va à l’école du maître Edme Plait qui s’évertue à enseigner des rudiments de lecture et de calcul à une centaine de garnements peu studieux pour la plupart. Pierre, se montre excellent élève, se distinguant par son sérieux et son travail.

Désireux de devenir encyclopédiste comme Diderot, il est brillamment reçu à l’Ecole Normale d’instituteurs. Et à vingt ans, il fait ses débuts comme maître d’école dans son pays natal, s’efforçant de renouveler la pédagogie en suscitant la curiosité des enfants.

Déçu par des méthodes qui font plus appel à la mémoire qu’à l’intelligence, il abandonne au bout de deux ans.

 

Pour réaliser son rêve, il se remet aux études puis devient auteur et éditeur

A Paris, il suit pendant huit ans, les cours gratuits de la Sorbonne, du Muséum d’histoire naturelle, du Conservatoire des arts et métiers et du Collège de France. Il fréquente aussi les grandes bibliothèques, accumulant les notes rêvant de créer de nouvelles méthodes d’enseignement.

Devenu répétiteur dans une institution parisienne, mais en bon bourguignon, il acquiert une propriété à Toucy avec le désir secret de cultiver sa vigne.
Il publie ses premiers manuels scolaires destinés aux écoles primaires, à partir de 1849.
En 1850, il fonde une maison d’édition avec Augustin Boyer. La librairie Larousse est née et se développe rapidement. En insatiable curieux, l’objectif de Pierre Larousse est de tout savoir dans tous les domaines.

 

Son nom devient synonyme de dictionnaire Nouveau Larousse illustré

Il édite, en 1856, un Nouveau Dictionnaire de la langue française, ancêtre du Petit Larousse. Mais il est condamné par l’Eglise et mis à l’Index des Livres interdits par le Saint-Office de l’Inquisition romaine.

Son ambition est d’éditer un Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle qui contienne la somme de toutes les connaissances de son temps.

Pour cela, Larousse s’entoure de collaborateurs éminents mais écrit lui-même, de 1864 à sa mort, les 22 500 pages des 17 volumes que comporte l’ouvrage. Il y consacre toutes ses forces, travaillant seize heures par jour. Le dernier volume paraît après sa mort en 1875. C’est aussi l’année de la fondation de la société Larousse.

 

En introduction de son encyclopédie, Pierre Larousse s’interroge :

« Comment se diriger dans cet effroyable dédale de toutes les connaissances humaines ? Quelles lumières appeler à son aide ? »

 

Pour honorer Pierre Larousse, pédagogue, encyclopédiste, lexicographe et éditeur, un monument est érigé dans sa ville natale.  

 

 « Je sème à tout vent » est la devise de son dictionnaire.

 

 
(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page