les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Amant de « Casque d’Or », il est chef de la bande des Orteaux,
les « apaches » de Belleville à Paris, en ce début de 20e siècle

 

Dominique François Eugène LECA

Né le 25 septembre 1874 à 6 heures du matin à Paris 11e
selon acte n°4105 - source : archives en ligne mairie de Paris

 

 

Chef de bande et proxénète, sa liaison avec Casque d’Or ouvre la guerre entre 2 bandes rivales

Fils d’un gardien de la paix et d’un mère vernisseuse, il naît au 12, de l’avenue de Bouvines à Paris 11e.

Il est proxénète, racketteur, chef de la bande des Orteaux. Il devient protecteur et amant de Casque d’Or qui vient de quitter Manda (Joseph Peligneur).

Ceci déclenche les affrontements sanglants entre les deux bandes d’apaches. Manda lave son honneur en ajustant deux balles de revolver dans le bras et la cuisse de Leca qui attendra trois jours avant de se faire soigner à l'hôpital Tenon.

Si les 2 bandes rivales prennent soin de tenir la police à l’écart, elles finissent par être dénoncées...

 

Condamné au bagne, il n’en revient pas

Le procès de Leca s’ouvre le 21 octobre 1902. Il se déroule dans une ambiance moins passionnée relayée par des journaux qui se font moins sévères que pour le procès de Manda. Amélie ELIE, même endimanchée et maquillée y paraît bien changée. Elle a pris de l’embonpoint et ressemble de moins en moins à la jeune égérie pour qui deux chefs de bande se sont battus les armes à la main.

Leca est condamné à 8 ans de bagne. Il sait son rival en Guyane également et les deux hommes se cherchent en vain pendant 5 ans. Leca prétendait même s’être fait envoyé au bagne volontairement dans le but de tuer son ennemi.

Renonçant sans doute à sa soif de vengeance, au bout de 5 ans, il s'évade du bagne puis il est abattu par des chercheurs d'or en Guyane.

 

 

Dominique LECA


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page