les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

L’hebdomadaire La Semaine de Suzette est né sous la plume de cette romancière connue pour ses ouvrages éducatifs à l’usage des jeunes filles.

télécharger cet article

 

Marie Eulalie Eléonore Malézieux
Romancière sous le pseudonyme Marie Robert Halt

Née le 30 mai 1849 à 8h du matin à Saint-Quentin Aisne 02
Selon acte n°356 – AD02 en ligne -5 Mi 1265 – 1849 vue 93/490

 Décédée le 20 février 1908 à 17h30 à Paris 16e
Selon acte n°324 – Archives de Paris en ligne – 16D91 – vue 11/31

 

 

Romancière, elle décroche le prix de l’Académie Française en 1883

La Semaine de Suzette lui survivra pendant un demi-siècle

Pédagogue moderne et inspirée au service de la jeunesse

 

 

Romancière, elle décroche le prix de l’Académie Française en 1883

Déjà familière du monde artistique par son père « peintre d’histoire », elle s’adonne à la littérature après son mariage en 1881 avec le romancier Charles Vieu dit Robert Halt. Et c’est sous le pseudonyme de Marie Robert Halt qu’elle se met, elle aussi, à écrire des romans.

Parmi ses ouvrages, Histoire d’un petit homme est couronné par l’Académie Française en 1883. Il raconte l’histoire édifiante d’un petit paysan vertueux contraint de quitter sa ferme ruinée pour subvenir aux besoins de sa famille. Lors de son voyage initiatique de la Picardie à Paris en passant par l’Angleterre, il découvre tous les vices avant la rédemption par l’amour et le retour au foyer pour une vie vertueuse.

Le couple Malézieux participe au développement des familistères de Jean-Baptiste Godin, au nom de convictions socialisantes et de progrès social.

Est-ce son mariage sans descendance qui inspire à Marie nombre d’ouvrages éducatifs pour la jeunesse et pour l’apprentissage de la lecture courante ?

Parmi ses publications, L’enfance de Suzette est à l’usage des jeunes filles du cours moyen et Le Ménage de Madame Sylvain concerne les jeunes filles du cours supérieur tandis que Le Droit chemin est livre d’enseignement moral.

 

La Semaine de Suzette lui survivra pendant un demi-siècle

Elle crée La Semaine de Suzette qui commence à paraître en février 1905. Et pendant plus d’un demi-siècle, cet hebdomadaire destiné aux fillettes et jeunes filles de familles aisées, avec textes illustrés, récits édifiants et conseils pratiques, bandes dessinées… paraîtra jusqu’en 1960.

Ce magazine est célèbre pour avoir fait connaître dès son premier numéro, Bécassine créée par le dessinateur Joseph Pinchon.

Elle est membre de la Société des Gens de Lettres, Déléguée cantonale du 16e arrondissement de Paris et officier d’académie.

Alors que Marie Robert Halt entretient une correspondance suivie avec l’Impératrice Eugénie, sa cousine se marie avec le fils d’André Léo (Victoire Léodile Bera), héroïne de la Commune de Paris avec Louise Michel.

 

 

Sources documentaires :
http://www.peintres-et-sculpteurs.com/biographie-25-malezieux-marie-eulalie-eleonore.html
Wikipedia

 

 

Pédagogue moderne et inspirée au service de la jeunesse

Marquée par les Gémeaux sous l’éclairage du Lion, Marie Malézieux possède l’art de la pédagogie destinée à la jeunesse.

Ses publications se veulent « dialogues » pour instruire et voir clair sur le chemin de la vie qui s’ouvre à la jeunesse féminine.

Grâce à son esprit novateur et conquérant nourri par un imaginaire prolifique, elle se doit d’agir pour instruire dans le sens de ce qui est bon pour le devenir des jeunes filles de son époque.

Créatrice inspirée, vive et curieuse, cette pédagogue par le livre est à l’affût de la modernité, et sait mettre en scène un enseignement ludique pour éclairer la jeunesse.

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page