les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Un destin hors du commun !
Promise à un avenir riche et confortable, elle choisit la vie de religieuse et part aux Îles Fidji soigner les lépreux.

 

télécharger cet article

 

Alice NOVIAL
En religion Sœur Marie-Suzanne
(Née RAFFIOT et légitimée sous le nom de NOVIAL par le mariage de ses parents)

Née le 19 avril 1889 à 1h du matin à Paris 8e
Selon act n° 727 – Archives de Paris en ligne – V4 6080 – vue 3/16

 Décédée le 15 novembre 1957 à 9h à Sainte-Foy-lès-Lyon Rhône 69
Selon acte n°143 aimablement communiqué par la mairie

 

 


Alice Novial (sœur Marie-Suzanne), MOF photographe 1949

https://mof69.fr/annuaire/alice-novial-%E2%80%A0/

 

Pendant 25 ans, religieuse infirmière, elle soigne les lépreux et étudie leur maladie

Revenue en France, elle poursuit ses travaux et initie un vaccin contre la lèpre

Conquérante et chercheuse pour la vie et l’amour des autres

 

 

Pendant 25 ans, religieuse infirmière, elle soigne les lépreux et étudie leur maladie

Le 15 novembre 1957, les services médicaux du Vatican déclarent que le vaccin contre la lèpre de Sœur Marie-Suzanne, après de nombreux essais sur des malades, est reconnu satisfaisant.

La religieuse ne le saura jamais : elle vient de décéder ce jour-là, à l’Institut des Sœurs Maristes.

Quelques semaines après la naissance de la Tour d’Eiffel le 31 mars 1889, Alice voit le jour à Paris au sein d’une famille de riches industriels. 

Une vie sans souci et confortable, lui semble promise. Mais après avoir commencé des études de médecine, elle choisit la vie religieuse auprès des sœurs missionnaires de la Société de Marie. Elle a 17 ans.

Devenue Sœur Marie-Suzanne du Sacré-Cœur, la jeune fille s’embarque un an plus tard avec une autre religieuse, pour Makogai, une petite île du Pacifique (îles Fidji) où des lépreux vivent isolés du monde.

Avec des responsabilités d’infirmière, Sœur Marie-Suzanne du Sacré-Cœur restera au milieu d’eux pendant 25 ans, pour les soigner et étudier leur maladie, dans une importante léproserie créée par elle.


Religieuses et lépreux de Makogai – source Wikipédia

 

Revenue en France, elle poursuit ses travaux et initie un vaccin contre la lèpre

Rappelée à Paris en 1936, Sœur Marie-Suzanne continue à  l’Institut Pasteur et à l’Hôpital Saint-Louis les recherches commencées au milieu des lépreux.

En 1944, elle fonde à Lyon une léproserie pour les missionnaires revenus malades des pays lointains et monte un petit laboratoire pour poursuivre ses travaux, avec le soutien du Conseil central de Lyon des Œuvres pontificales missionnaires.

Un jour, la religieuse se décide à prélever sur un vieux missionnaire des germes qu’elle introduit dans un bouillon de culture.

Cinq mois plus tard, elle obtient un vaccin qu’elle administre au missionnaire. Il s’en trouve bientôt guéri.

A partir de ce jour, des savants aident Sœur Marie-Suzanne et le Congrès international de micro-biologie réuni à Rome, reconnaît que son vaccin provoque une réaction antilépreuse.

Son travail très fécond suscite de nombreuses publications scientifiques notamment dans les Annales de l’Institut Pasteur de Paris.


https://coeursvaillants-amesvaillantes.org/image/alice-novial/

 

 

Sources documentaires :
https://www.yfolire.net/sais/definition.php?code=novial
https://coeursvaillants-amesvaillantes.org/image/alice-novial/

Encyclopédie de la Jeunesse : C’est arrivé passé ce jour-là -  p.166 - Éditions Hachette

 

 

Conquérante et chercheuse pour la vie et l’amour des autres

Entre Bélier et Capricorne, Alice Novial se fait à la fois conquérante et chercheuse.

A cela s’ajoute l’influence Taureau qui lui confère une puissante énergie de bâtisseuse pour agir inlassablement au nom de la vie et de l’amour des autres.

Son naturel goût pour les sciences la pousse aux études médicales puis à rechercher avec clairvoyance comment guérir la lèpre par un vaccin.

Elle y met tant de persévérance et d’optimisme qu’elle parvient à des résultats positifs qui attirent l’aide des savants de l’époque.

Hommage à cette bienfaitrice qui a voué sa vie à aider les lépreux !

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page