les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Une eau minérale exportée dans 114 pays, et 1ère marque dans le monde, porte le nom de ce médecin…

 

 

Louis Eugène PERRIER

Né le 16 avril 1835 à 16 heures (quatre heures du soir) à Domessargues Gard 30,
selon acte EC

décédé le 17 mai 1912 à 5 heures du matin à Nîmes Gard 30

 

Perrier est une source d’eau minérale gazeuse, connue déjà du temps des Romains.

Elle se situe à Vergèze dans le Gard à 15 km de Nîmes.

 

 

Ce médecin passionné de médecine thermale achète la source en 1898

Fils d’exploitant agricole, il devient médecin en 1865 et s’installe à Nîmes. Tout en dirigeant l’établissement thermal d’Euzet les Bains, il rédige de nombreux articles sur les vertus des eaux thermales et dépose de multiples brevets.

Il est élu conseiller général en 1870.

En 1898, il achète la source et l’établissement thermal se transforme en Société des Eaux Minérales,  Boissons et Produits Hygiéniques de Vergèze.

Il développe cette société en vendant cette boisson gazeuse et les produits liés avec. Considérant l’énorme potentiel de la source, le Dr Perrier y consacre tout son temps.

Il améliore le conditionnement de l’eau et utilise une bouteille en verre avec un bouchage hermétique pour préserver le gaz.

 

Comme l’argent manque pour moderniser la source, un investisseur anglais achète l’affaire et donne le nom de PERRIER à cette eau minérale

Mais la source a raison de ses économies et le Dr Perrier commence à rencontrer de graves difficultés financières. De plus, les ventes stagnent car il y a peu d’engouement des français de l’époque pour cette eau.

Louis Perrier cherchant des fonds pour moderniser la source, accorde, en 1903, un bail à un anglais Sir John Harmsworth pour ensuite la lui vendre. Cet anglais, véritable gentleman donne à la source le nom de celui qui a tant fait pour elle.

Il délaisse les activités thermales pour recentrer sur la production d’eau consommable en bouteille.

Pour la forme de la bouteille Perrier, Sir John Harmsworth s’inspire des massues de gymnastique, qu’il utilise chaque jour en rééducation, car il est resté à demi-paralysé après un accident d’automobile.

Cet homme, habile gestionnaire, sait développer la notoriété internationale de l’eau Perrier au point qu’en 1933, la source produit  19 millions de bouteilles dont 10 millions sont exportées.

En fin de 20e siècle, Perrier est la 1ère marque d’eau minérale dans le monde et Nestlé prend son contrôle en 1992.

La production en 2002 avoisine les 750 millions de bouteilles dont 46 % sont exportées dans  114 pays. Le site de Vergèze occupe 75 ha dont 23 ha bâtis et plus de 2 000 personnes travaillent sur le site de Vergèze.

 

 

Louis PERRIER


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page