les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Brillant médecin obstétricien, il est le père de la puériculture et siège en tant que député de 1919 à 1928.

télécharger cet article

 

Adolphe PINARD

Né le 4 février 1844 à 22h à Méry-sur-Seine Aube 10
Selon acte n°1 – AD10 en ligne – 4 E 233/10 - 1840-1860 – vue 2/212

 Décédé le 1er mars 1934 à Méry-sur-Seine Aube 10

 

 

Scientifique d’avant-garde, il œuvre en pionnier pour le bien du devenir humain.

Pour cela  il travaille à améliorer  la connaissance de tout ce qui concerne la gestation, l’accouchement et la petite enfance, étapes-clés du renouvellement des générations.

 

 

Scientifique d’avant-garde, il œuvre en pionnier pour le bien du devenir humain.

A l’âge de 30 ans à l’Université de Paris le 12 juin 1874, il soutient sa thèse pour le doctorat en médecine. Elle porte sur ses recherches en obstétrique.

Professeur de clinique obstétricale, il se fait promoteur de la puériculture et initiateur de la politique familiale.

Il préconise l’allaitement maternel et condamne fermement l’usage de la tétine pour calmer les bébés, qui selon lui ferait plus de mal que de bien.

Son arrivée en politique, consacre une carrière de scientifique et de médecin particulièrement brillante.

Il siège en tant que député de la Seine pendant deux législatures de 1919-1928.

 

Pour cela  il travaille à améliorer  la connaissance de tout ce qui concerne la gestation, l’accouchement et la petite enfance, étapes-clés du renouvellement des générations.

Président de la Société française d’eugénisme (*), il dépose un projet de loi demandant qu’avant d’être inscrit sur un registre de mariage, on présente un certificat médical attestant l’absence de maladie contagieuse.

Grâce à Adolphe Pinard, la première école de puériculture de France voit le jour en 1920, dans le 15e arrondissement de Paris.

Ses œuvres et publications traitent pour l’essentiel de la puériculture.

 

(*) Ensemble de méthodes pour améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page