les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Son nom est lié au fleuron de l’industrie chimique française Rhône-Poulenc.
Créateur d’un laboratoire et d’une bibliothèque scientifique, cet homme contribue à porter les Poulenc à la tête de l’industrie pharmaceutique

 

Camille POULENC

né le 18 juillet 1864 à Paris 4e  à 18 heures
selon acte n°2332 (source AD Paris en ligne)

Décédé le 9 novembre 1942 à Espalion Aveyron 12

 

 

Devenu pharmacien, il donne à l’entreprise familiale une impulsion novatrice
dès la fin du 19e siècle

Quand son père Etienne Poulenc décède, Camille n’a que 14 ans et après ses études, il se consacre à la pharmacie et à la recherche sur les corps gazeux, selon l’étude confiée par son maître Moissan.

Devenu pharmacien en 1891, il entre dans la pharmacie familiale que Mme Poulenc –fille de droguiste- dirige depuis son veuvage. Peu à peu, elle y introduit ses fils Gaston l’aîné, puis le second Emile et enfin le benjamin Camille. Ce dernier est l’un des piliers de cette association.

L’arrivée de Camille donne une impulsion novatrice par la création d’un laboratoire de recherche pour la production des sels minéraux purs et rigoureusement contrôlés. A cela, il ajoute une bibliothèque scientifique.

Ce sont autant de réalisations importantes qui vont porter les Poulenc à la tête de l’industrie pharmaceutique.

En 1900, Camille s’intéresse au radium que Pierre et Marie Curie viennent de découvrir. Il rencontre le couple qui lui fournit un échantillon du précieux métal, afin d’étudier ses effets.

Toutefois, la réalisation la plus importante du jeune savant est d’introduire la chimie organique et synthétique dans la fabrication des médicaments.

Président de nombreuses sociétés scientifiques, Camille Poulenc décède en 1942, à Espalion, berceau de sa famille.

 

Quelques étapes de l’évolution de l’entreprise Poulenc :

En 1900, les trois frères Poulenc crée la société anonyme : les établissements Poulenc frères.

Les Usines Rhône-Poulenc naissent de la fusion des Etablissements Poulenc Frères et des Usines du Rhône en 1928.

Dans les années trente, des filiales dédiées au textile sont créées.

En 1967, l’Institut Mérieux entre dans le groupe Rhône-Poulenc.

En 1998, se crée la société Rhodia regroupant toutes les activités chimiques du groupe qui compte environ 80 000 salariés dans les années 90, répartis sur huit pays dont la France.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page