les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il aime dessiner des animaux rigolant et devient célèbre grâce à « La vache qui rit ».

Benjamin Amand RABIER

Né le 30 décembre 1864 à 16 heures (4 heures du soir) à La Roche sur Yon Vendée 85
Source : Patrice Petitalot Le Cadran N°31 acte n° 200

Décédé le 10 octobre 1939 à Faverolles (Indre)

 

 

Comptable, il est remarqué aussi pour ses talents d’illustrateur mais c’est en Grande-Bretagne et aux USA qu’il a le plus de succès.

S’il débute comme comptable au Bon Marché puis aux Halles, à Paris, il n’en a pas moins un excellent coup de crayon qui le fait remarquer par Caran d’Ache et plusieurs revues françaises publient ses dessins.

Il finit par être publié régulièrement dans Le Rire et Pêle-Mêle, ceci lui permet de diffuser ses premiers albums, notamment Tintin Lutin, dont le titre et le style (héros voyageur aux pantalons de golf) inspirera Hergé quelques années plus tard. Ce dernier dira admirativement : ces dessins étaient très simples… frais, robustes joyeux, et d’une lisibilité parfaite.

En ce début des années 1900, Rabier devient un auteur à succès dessinant pour l’Assiette au Beurre ou le Chat Noir. Il fait également de l’édition pour enfant avec son journal Histoire comique et Naturelle des Animaux (1907-1908).

Malgré ses succès, il poursuit son travail aux Halles jusqu’en 1910.

Il est également l’auteur de nombreuses pièces de théâtre et à partir de 1916, il devient publiciste. Il se lance, aussi, dans le dessin animé en reprenant certains de ses personnages d’illustrateur.

 

Le monde des animaux l’inspire et il rend célèbres : Gédéon le canard, La Baleine des Salins du Midi, La Vache qui Rit…

Tout naturellement il s’intéresse aux Fables de La Fontaine et en 1906, il en publie une édition illustrée. On le retrouve aussi dans l’illustration du Roman de Renard.

Léon Bel s’inspire de son dessin pour le logo de sa marque de fromage fondu La Vache qui Rit. Cette vache surnommée  la Wachkyrie décorait les camions de transport de viande fraîche pendant la Guerre de 14-18. Mais Gédéon le Canard, publié en 16 albums entre 1923 et 1939, demeure son animal le plus célèbre.

 

 

Benjamin RABIER


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page