les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Pasteur protestant, il est le père d’Elie et Elisée Reclus, militants anarchistes

télécharger cet article

Jacques RECLUS

Né le 27 juillet 1796 à 6 heures du matin Le Fleix Dordogne 24
(né le 9e jour de Thermidor de l’an IV de la République)
Selon AD24 en ligne

Décédé le 8 avril 1882 à Tarbes H.P. 65

 

 

 

Fils de cultivateurs, il devient bibliothécaire d’un ministre du roi

Fils de Jean Reclus et de Jeanne Virolle, cultivateurs, il commence ses études comme pensionnaire à Bordeaux puis devient bibliothécaire, au château de Bonzac, résidence d’un ministre de Louis XVIII, le duc Decazes, qui sera le parrain d’Elie Reclus.

Après des études théologiques à la faculté protestante de Montauban, il est consacré pasteur à Nîmes le 13 décembre 1821. Il exerce son ministère à La Roche-Chalais puis se marie et s’installe à Orthez. De ce mariage naîtront 18 enfants dont 4 décèdent en bas âge. Et parmi les 14 enfants :

-         Elie sera journaliste, ethnologue et militant anarchiste

-         Elisée sera géographe et militant anarchiste

-         Onésime sera géographe

-         Armand sera ingénieur du Génie maritime et officier de Marine

-         Paul sera chirurgien.

 

Quand la misère fait fermer son asile, il accueille chez lui les vieillards

Le 4 juin 1831, Jacques Reclus démissionne de ses fonctions de pasteur rémunéré par l’Etat et de professeur au collège protestant de Sainte Foy-la-Grande, pour assurer la direction d’une communauté évangélique libre à Castétarbe.

S’il a une âme de leader, il est aussi un homme bon, pénétré de valeurs humanitaires, malgré un abord parfois rude. C’est ainsi qu’en 1850, il fonde un asile pour vieillards à Orthez. Mais cet établissement manque d’argent pour fonctionner et Jacques se rend en Angleterre en 1858 pour recueillir quelque finance. Cela ne suffit pas et il est contraint de fermer l’institution.

Qu’à cela ne tienne, Jacques accueille les pensionnaires chez lui, et les loge dans son grenier qu’il transforme en dortoir.

Jacques Reclus souffre de voir ses enfants, et notamment Elisée et Elie, s’éloigner de la religion. Il décède à l’âge de 86 ans à Tarbes H.P.

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page