les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Ce pharmacien stéphanois est l’inventeur du papier-moutarde qui porte son nom…

 

Paul Jean RIGOLLOT

né le 12 mai 1810, à Saint Etienne Loire 42, heure absente sur acte n°323

décédé le 12 mars 1873 à Paris

 

 

"Savant désintéressé n'ayant qu'un but, soulager l'humanité, le contraire il fut de cent autres célébrités"

C’est l’épitaphe inscrite près du buste du pharmacien Rigollot sur sa sépulture à Asnois, dans la Nièvre.

Né d’un père marchand armurier à Saint Etienne, et petit-fils d’un chirurgien, il fait ses études de pharmacie à Paris. Puis il ouvre une pharmacie dans sa ville natale. Passionné de recherches et d’invention, il réalise un régulateur à gaz et un détecteur de grisou qui ne sont malheureusement pas retenus par les industriels.

En 1849, comme ses expériences ont englouti jusqu’au produit de la vente de sa pharmacie, désargenté, il retourne à Paris. Il y est même incarcéré quelques jours, lors du Coup d’Etat du 2 décembre 1851.

 

Le cataplasme à la moutarde, connu depuis le 17e siècle, reste difficile à fabriquer par l’apothicaire, Rigollot a le génie de coller sur un papier la farine de moutarde

En 1853, Émile-Justin Menier (Chocolats Menier) déménage la pharmacie familiale à Saint-Denis et y place Paul Jean Rigollot. En 1860, le pharmacien Boggio imagine le sinapisme en feuille, et Menier se lance dans la production de caoutchouc : Jean Paul Rigollot travaille et perfectionne les feuilles de moutarde en utilisant une solution adhésive de caoutchouc.

Et c’est en 1866, qu’il invente le cataplasme à base de farine de moutarde noire déshuilée. Ce sinapisme est remède contre les affections pulmonaires et respiratoires.

 

Le succès du sinapisme RIGOLLOT est rapide tant est grande la peur de la tuberculose en cette période où on ignore encore le BCG mis au point en 1924

L’invention est présentée à l’Exposition universelle de 1867. Le papier RIGOLLOT ou moutarde en feuille pour sinapisme est adoptée ensuite par les Hôpitaux de Paris, Ambulances et Hôpitaux militaires , par la Marine Nationale Française et la Marine Royale Anglaise, ainsi que le précise la boîte  contenant les cataplasmes. En 1872, le Dr Rigollot dirige l’usine de cataplasmes de Fontenay sous Bois à l’emplacement de l’actuel carrefour des Rigollot. L’usine  ferme en 1960.

 

Le papier-moutarde Rigollot, terreur des enfants est né

Le papier-moutarde RIGOLLOT n’a de drôle que le nom pour les nombreux enfants qui, comme moi, à la moindre toux, se voyaient affublés de ces cataplasmes, qui chauffaient tant la peau qu’il en restait toujours un gros rectangle rouge sur la poitrine ou dans le dos. Pour faire mieux « endurer »  la douleur et faire passer plus vite le temps, ma mère se découvrait alors un talent de chanteuse tout en me berçant sur ses genoux.

Cependant, il est encore fabriqué et vendu en pharmacie dans des sachets conservant la signature originelle en diagonale et en rouge « Rigollot ».

 

 

Paul Jean RIGOLLOT


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page