les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Fondateur du Bazar de l’Hôtel-de-Ville à Paris, sa « rencontre » avec l’impératrice Eugénie donne un coup de pouce au destin de cet entrepreneur humaniste.

télécharger cet article

Xavier RUEL

Né Xavier François RUEL le 12 novembre 1822 à 5h du matin à Annonay Ardèche 07
Selon acte n°246 – AD07 en ligne – vue 125/149

Décédé le 30 janvier 1900 à Cannes Alpes-Maritimes 06

 

 

 

Récompensé par l’impératrice Eugénie pour sa bravoure

Il fonde son Bazar dans le meilleur coin de Paris

Créer le Meilleur marché de tout Paris

Habile homme d’affaires et généreux philanthrope

Fin stratège et humaniste déterminé

 

 

Récompensé par l’impératrice Eugénie pour sa bravoure

Par une matinée de 1855, une calèche descend la rue de Rivoli. Soudain l’attelage s’emballe, les chevaux effrayés se mettent au galop. Un camelot en bonneterie installé sur le trottoir, se précipite, saisit les rênes des chevaux affolés et parvient à arrêter la voiture. L’accident est évité de justesse. La passagère bouleversée qui sort de la calèche, discrète et vêtue de noir, n’est autre que l’impératrice Eugénie.

Dans les jours suivants, l’épouse de Napoléon III, touchée par cet acte de bravoure, fait remettre une somme rondelette en récompense à son courageux sauveur.

Dès lors, le bimbelotier Xavier Ruel âgé de 32 ans, profite de cet argent providentiel pour renoncer à sa vie de camelot itinérant.  Il peut enfin ouvrir sa propre boutique. Une vraie. Une grande.

 

Il fonde son Bazar dans le meilleur coin de Paris

Ardéchois de naissance, fils d’un tanneur, ce commerçant avisé d’origine modeste, vient de Lyon où il avait fait prospérer un établissement.

Attiré par la capitale, il commence par louer une boutique à la journée. Sa femme tient une échoppe foraine dans un terrain vague du quartier de l’Hôtel-de-Ville.

Il fait vendre quelques articles de bonneterie par des camelots, dans de grands parapluies, au hasard des rues parisiennes les plus fréquentées. Il constate que, même en faisant tourner les vendeurs, les meilleures ventes sont toujours réalisées à l’angle de la rue de Rivoli et de la rue des Archives.

En 1856, Xavier Ruel, nanti de cette dote aussi providentielle qu’impériale, décide de fonder son magasin, face à l’Hôtel-de-Ville, dans la rue de Rivoli récemment percée dans le Paris de l’intrépide préfet Haussmann.

C’est justement dans ce quartier chic des plus vendeurs que l’apparent hasard du destin lui a donné rendez-vous avec la chance un an plus tôt.

 


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1d/Affiche_BHV_1891.jpg

 

Créer le Meilleur marché de tout Paris

Telle est l'ambition de Xavier Ruel telle qu'elle apparaît dans sa réclame en 1891.

En toute reconnaissance, il dénomme sa première boutique Bazar Napoléon, qui deviendra plus tard, le Bazar de l’Hôtel-de-Ville.

Son magasin n’occupe qu’une petite façade sur la rue de Rivoli. Puis, au fil des années et de sa réussite, son bazar s’étend à tout un ilot d’immeubles où trois étages sont dédiés à la vente.

 

Habile homme d’affaires et généreux philanthrope

Homme d’affaires dans l’âme, il est aussi un philanthrope. On lui doit entre autres, un réfectoire populaire dans la rue de la Verrerie, un dispensaire dans l’île Notre-Dame et une maison d’hivernage pour les jeunes filles poitrinaires à Cannes.

Il se dévoue à la gestion commune en tant que conseiller municipal pour le quartier Notre-Dame de Paris à partir de 1884 et conseiller général de la Seine, sous l’étiquette Républicain.

A l’aube du 20e siècle, l’entreprise de Xavier Ruel occupe 800 employés.

A son décès en 1900, il est inhumé au cimetière du Père Lachaise.

 

 

Fin stratège et humaniste déterminé

Habile et ingénieux tacticien, il est un indépendant aux idées à la fois d’avant-garde et humanistes.

Il lui faut pour sa profession des enjeux difficiles, risqués, audacieux dont il se sort avec réussite car il a avec lui, la chance et le feeling. Et ces dons l’ont bien guidé quand il s’est précipité au-devant de l’attelage impérial en perdition.

Déterminé, il aime construire avec une perspective et une ambition à long terme finement calculées mais aussi avec une considération humaniste.

 


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/dc/BHV_la_coupole.JPG

 

 

Sources documentaires :
Métronome 2 Paris intime au fil de ses rues par Lorànt Deutsch - éditions de Noyelles

http://www.appl-lachaise.net/appl/article.php3?id_article=1562
http://www.geneastar.org/genealogie/?refcelebrite=ruelx&celebrite=Xavier-RUEL
http://www.rezo-bazar.com/2014/05/la-petite-histoire-du-bhv-7-12.html

 

 


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page