les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Poilu de la guerre de 14-18, choisi en 1920 pour désigner à Verdun le cercueil du Soldat Inconnu qui serait transféré à l’Arc de Triomphe à Paris

télécharger cet article

Auguste THIN
(Louis François Auguste THIN)

Né le 12 juillet 1899 à 14h30 à Cherbourg Manche 50
Selon acte n°519 AD50 en ligne vue 139/267

 

Décédé le 10 avril 1982 à 8h45 à Beauvais  Oise 60
Selon acte n°255 Etat-civil de Beauvais

 

 

Engagé volontaire à 19 ans, pupille de la Nation.

Après la fin de la guerre en novembre 1920, Auguste est à Verdun à la caserne Niel.

Il fait partie de ceux qui doivent retourner la terre parsemée d’ossements et de baïonnettes, afin d’exhumer les corps de soldats morts au combat.

Il est le plus jeune engagé volontaire de son régiment et pupille de la Nation puisque fils d’un employé des contributions indirectes et combattant disparu.

Auguste est commis-épicier, quand il s’engage à Lisieux le 3 janvier 1918. Il a 19 ans. Il participe aux combats en Champagne où il est gazé. Puis, il se retrouve dans les Vosges et à Guebwiller au moment de l’Armistice.

 

Pour honorer les militaires tombés pour la Patrie, le gouvernement décide que la dépouille d’un des soldats non identifiés soit inhumée à l’Arc de Triomphe à Paris.

Pour cela huit corps de soldats « anonymes » sont exhumés dans les huit régions où se sont déroulés les combats les plus meurtriers : Flandres, Artois, Somme, Ile-de-France, Chemin-des- Dames, Champagne, Verdun et Lorraine.

C’est ainsi que le 9 novembre 1920, huit cercueils de chêne sont transférés à la citadelle de Verdun.

 

Choisir la dépouille d’un de ces héros anonymes est confié à « un ancien Poilu de 2e classe, le plus méritant possible ».

Le soldat pressenti pour cela est un Martiniquais affecté au même régiment qu’Auguste, mais il est hospitalisé pour une typhoïde à quelques heures de la cérémonie.

C’est ainsi que pour le remplacer le choix se porte sur Auguste Thin, pupille de la Nation et plus jeune engagé volontaire de son régiment.

Ce jeune soldat a la charge de déposer un bouquet d’œillets blancs et rouges sur le cercueil de son choix, qui sera ensuite transféré à Paris pour être inhumé sous l’Arc de Triomphe.

 

Comment Auguste a-t-il fait son choix ?

Il me vint une pensée simple.
   J'appartiens au 6ème corps.
   En additionnant les chiffres de mon régiment, le 132, c'est également le chiffre 6 que je retiens.
   Ma décision est prise : ce sera le 6ème cercueil que je rencontrerai.

 

Après qu’Auguste Thin ait fait son choix le 19 novembre 1920, le cercueil du Soldat Inconnu quitte Verdun sous escorte militaire. Il est transféré à Paris par le train et veillé tout la nuit place Denfert-Rochereau. Le cercueil fait une entrée officielle sous l’arc de Triomphe le 11 novembre 1920. Il est solennellement enterré le 28 janvier 1921.

 


Le Soldat Inconnu inhumé sous l'Arc de triomphe, le 28 Janvier 1921

 

Auguste Thin est décoré de la croix de la Légion d’honneur un peu avant sa mort à l’Arc de Triomphe par François Mitterrand.

 

 

Merci à Marc Brun de m’avoir mise sur la piste de ce Poilu chargé de désigner celui qui symbolisera la mémoire des anonymes morts aux combats de la Grande Guerre.

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page