les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

Dossiers

Le "Tour de France"

 

 

Crée en 1903 par Henri Desgrange et Géo LEFEVRE, l'année 2013 voit la 100e édition de cette épreuve mythique.

Voici quelques personnages qui, dans les premières années, ont marqué cette aventure par leur audace, leur bravoure et leur force.

 
Henri DESGRANGE

Créateur du Tour de France en 1903 et de la randonnée cyclotouriste Audax, cet humaniste précurseur dédie sa vie au sport tant par la pratique qu’en étant dirigeant et journaliste.


Géo LEFEVRE

Journaliste sportif, il a le premier « l'idée d'une course qui ferait le tour complet du pays en plusieurs étapes ». En 1903, ce sera le premier Tour de France. Il invente aussi « les 24 heures du Mans » et les premiers meetings aériens.


Maurice GARIN

Vainqueur du 1er Tour de France en 1903, son nom reste lié à l’histoire de la « plus grande épreuve cycliste jamais organisée » ainsi que l’annonce le journal L’Auto du 19 janvier 1903


Octave LAPIZE

Surnommé « Le Frisé » puis « Tatave », il gagne en 1910 le Tour de France conclu à la vitesse record de 29,2 km/h et qui, pour la première fois, gravit les Pyrénées et voit l’apparition de la voiture-balai!


Gino BARTALI

« Gino le PIEUX » est le seul au monde à avoir gagné deux fois le Tour de France à dix ans d’intervalle. Fantastique grimpeur, adulé en Italie, la guerre le prive de succès prestigieux puis il se heurte à l’éclosion de l’incomparable Coppi.


Eugène CHRISTOPHE

Il est le 1er maillot jaune du Tour de France. Héros parmi les héros, dans les Pyrénées, il y « forge » sa légende en même temps que la fourche de son vélo pour terminer l’étape et le Tour


Roger LAPEBIE

Vainqueur du Tour de France 1937, celui qu’on surnomme « le Pétardier » laisse aussi le souvenir d’un coéquipier fidèle et dévoué à Antonin Magne qui, grâce à lui, remporte le Tour de 1934.


Antonin MAGNE

Deux fois vainqueur du Tour de France, « Tonin la méthode », grimpeur émérite et rouleur endurant, devient ensuite directeur sportif de Louison Bobet puis de Raymond Poulidor


André LEDUCQ

Deux fois vainqueur du Tour de France en 1930 et 1932, ce redoutable sprinteur, que les journalistes surnomment « joyeux Dédé », est celui qui a remporté le plus d’étapes après Merckx et Hinault


Fausto COPPI

L’un des seigneurs du cyclisme, il a un palmarès époustouflant.
 Ses exploits accomplis avec panache et excellence font dire de lui qu’il est “la plus inapprochable des perfections”.
(L’Equipe Magazine n°909 25 sept. 1999)
 Le Campionissimo !


Mario CIPOLLINI

Un champion du cyclisme italien, play-boy et star du peloton, frimeur et maître du sprint…
Il est présent sur le Tour de France entre 1992 et 2004 où il gagne 12 victoires d’étape.


Louis RUSTIN

Son nom est devenu indissociable des pneumatiques de vélo grâce à sa trouvaille ingénieuse, la « rustine », cette petite rondelle de caoutchouc destinée à réparer une chambre à air de bicyclette

haut de page