les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

« La Reine du stade » est le surnom de cette athlète aux multiples talents.
Puis elle devient capitaine de l’équipe de France de basket qui devient la 1ère équipe nationale féminine, championne du monde dans l’histoire du sport français en 1934.

télécharger cet article

Lucienne VELU
Lucienne Antoinette VELU

Née le 29 janvier 1902 à 19 heures (sept heures du soir) à Paris 12e
Selon acte n°342 des Archives Municipales de Paris en ligne

Décédée le 12 juin 1998 à Quincy-sur-Sénart

 

 

Elle est la « première athlète complète française »

En effet, à son époque, elle est considérée comme la meilleure de ses semblables. C’est la première fois qu’une Française excelle à la fois dans le sprint et le lancer.

En effet, ceux et celles qui réussissent en vitesse sont tout de vélocité, de grâce et de légèreté tandis que ceux et celles qui dominent le lancer font appel à de la puissance statique, de la robustesse et de la force. Autant d’atouts qui sont rarement réunis chez un même individu.

Lucienne Velu, elle, se montre si polyvalente qu’elle se hisse au rang de championne de France dans quatre spécialités entre 1925 et 1942, sur les 60m, 80m et 200m, et au lancer du poids et du disque.

Pourtant, elle est venue tardivement à l’athlétisme en raison de la Guerre de 1914-1918 où le sport n’était évidemment plus la priorité pour les jeunes gens.

Elle a plus de vingt ans quand elle se met à fréquenter les stades, en s’exerçant à la fois aux courses, aux sauts et aux lancers.

A cette époque, l’ambiance du sport se prête au jeu et à l’éclectisme, c’est ce qui va la conduire à la gloire et au surnom de « Reine du stade ».

 


http://cdm.athle.com/asp.net/espaces.medias/display.aspx?mediaid=449252&section=0&day=0&month=5&year=0&mode=pic

 

Athlète polyvalente au glorieux palmarès 

En septembre 1924 à Paris, elle décroche le titre de championne du monde du lancer du disque avec 30,225 m. Elle est 14 fois championne de France.

Au lancer du poids, où elle est huit fois championne de France, sa grande rivale est Violette MORRIS.

Elle détient 3 records nationaux durant 10 ans et un record mondial qui tient 22 ans dans l’hexagone.

Elle participe aux J.O. de 1924 et de 1936.

Sélectionnée à 24 reprises de 1923 à 1939, elle remporta 43 titres de championne de France que ce soit au lancer de poids, du disque ou en course de 80, 100, 200m, 4x100m, 4x200m.

 

Et aussi brillante basketteuse de 1928 à 1938

Puis, Lucienne Velu s’intéresse au basket avec autant de réussite et de charisme puisqu’elle devient capitaine de l’équipe de France basket qui devient la première équipe nationale féminine, championne du monde l’histoire du sport français en battant les Etats-Unis le 11 août 1934, lors des 4e Jeux mondiaux féminins de Londres.

Elle est 3e lors de la 3e édition des jeux mondiaux et 1ère équipe européenne.

Cette équipe Linnet’s Saint-Maur, célèbre et devenue très populaire aux actualités cinématographiques, domine le basket français de 1928 à 1938. Dans cette période, elle est sept fois championne de France.

Voici un aperçu biographique de cette sportive pionnière qui, en femme d’avant-garde, fait ce qui ne s’est jamais fait, et qui aime se dépasser toujours, en fonctionnant à l’intuition et un grand sens de l’amitié.  Elle a une âme de leader qui ne commande guère, mais montre le chemin vers le plus haut et le plus exigeant.

 

Sources biographiques :

 

 


(Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

 

Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page