les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il ordonne le massacre de Vingré,
où 6 poilus innocents sont fusillés pour l’exemple le 4 décembre 1914

 

Général Etienne de VILLARET

Né le 17 février 1854 à Saint Laurent 46 Lot, à 20 heures
(source Didier Geslain)

décédé le 18 janvier 1931 à Angers à 19 heures 49 M. et L.

 

 

Saint cyrien, chasseur à pied dans l’infanterie, après les cours de l’Ecole Supérieure de Guerre, il fait son début de carrière en Afrique du Nord et en Extrême-Orient.

Après divers postes, il est muté dans différentes garnisons françaises, et à chaque fois, il s’intègre à l’élite culturelle du pays. Il est nommé général de brigade le 23 mars 1912 à Commercy, où il vient de fonder une Société des Arts et des Lettres. En avril 1914, il devient, un temps, chef de la mission militaire en Grèce.

Rappelé à la déclaration de guerre, on lui confie la 14e division d’Infanterie le 16 août 1914. Les succès obtenus, lui valent d’être nommé général de division le 27 octobre et de recevoir le 17 novembre le commandement du 7e corps d’armée.

C’est à ce poste, qu’il ordonne le massacre de 6 soldats, fusillés pour l’exemple le 4 décembre 1914, et qui deviendront, à la suite de leur réhabilitation, les Martyrs de Vingré.

Le 11 mai 1915, à 16 heures, il est grièvement blessé par balle et trépané. Devenu, ensuite, chef de l’armée d’Alsace, il poursuit son commandement jusqu’à fin 1916.

  

Etienne de VILLARET


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)


Retrouvez l'acte sur les Archives Départementales Françaises en ligne

haut de page