les Actus DN
en collaboration avec la FDAF - www.fdaf.org

 

accueilindex alphabétiquepar thèmesles dossiers

 

Il interprète frère Christian dans le film « Des Hommes et des Dieux » consacré aux moines de Tibhirine

 

Lambert WILSON

né le 3 août 1958 à 16h10 à Neuilly sur Seine 92
source Didier Geslain, acte n° 3023

 

 

« En Christian de Chergé, je découvre un homme génial d’intelligence et de foi, un caractère impulsif et autoritaire… Au monastère de Tamié… le premier dîner pris en silence avec les retraitants me semble plein de componction. Dès le lendemain, je trouve cela reposant. Le silence donne une totale liberté. On est avec soi-même. On se recueille. On goûte ce qu’on mange… Henri Quinson nous obtient l’autorisation de passer de l’autre côté de la clôture. Un moine nous fait visiter le jardin, le réfectoire, le chapitre, le scriptorium… Je découvre chez lui une personnalité vive et jubilatoire. L’antithèse du moine racorni. Grâce à lui, je comprends que les frères forment une communauté exposée à tous les conflits possibles et en même temps soudée comme l’équipage d’un bateau. En me joignant aux dernières répétitions musicales, je réalise la fonction unificatrice du chant choral. Le fait de chanter ensemble dissout les individualismes, crée la fusion entre nous. »

(Pèlerin hors-série « des Hommes et des Dieux, l’album souvenir « Les moines de Tibhirine » propos recueillis par Sylvaine de Paulin)

 

 

Fils du comédien et metteur en scène Georges Wilson, il baigne dès l’enfance dans le milieu théâtral.

Entre 1974 et 1978, il suit la formation d’art dramatique à Londres.

Acteur de cinéma et de théâtre, il joue dans 70 films entre 1977 et 2011 ; pour la télévision, il participe à 24 films entre 1978 et 2011 ; pour le théâtre, il joue dans 22 pièces entre 1974 et 2010.

Il est quatre fois metteur en scène entre 1994 et 2010.

Il est six fois nominé au « César du meilleur acteur » entre 1985 et 2011. Il a deux nominations au « Molière du comédien » en 1991 et 1992.

Il se fait baptiser par l’abbé Pierre pendant le tournage d’ « Hiver 54 ». Il s’en explique : « De lui, j’aime toutes les valeurs ».

 

 

Lambert WILSON


(
Logiciel AUREAS AstroPC Paris)

haut de page